Organisation Syndicale Multi-Catégorielle

CP Chateau Thierry : Agression sur le personnel à l’arme blanche

Ce jour, lors de la distribution du petit déjeuner, un déséquilibré s’en est pris au personnel et a sauvagement agressé les deux collègues de l’étage avec son couteau de cantine en criant « Allah Akbar ».

Cet acte terroriste doit être qualifié de tentative d’homicide et traité comme telle car les conséquences de cette attaque auraient pu être très lourdes.

Un de nos collègues touché superficiellement au visage est encore actuellement à l’hôpital afin d’y recevoir des soins. Le pire a été évité, le bilan de cette tragédie aurait pu être bien plus grave au regard du comportement de l’intéressé.

Une fois de plus, cet incident montre la dangerosité de notre métier face à une population pénale de plus en plus imprévisible et sans limite. Nous pouvons saluer l’importance du savoir-faire et le sens des responsabilités des personnels dans l’exercice de leurs missions au quotidien.

L’UFAP UNSa Justice apporte son soutien aux deux personnels touchés dans leur chair et leur souhaite un bon rétablissement.

L’UFAP UNSa Justice souligne la bonne gestion de l’incident de la part de l’équipe présente et souligne le professionnalisme de l’ensemble des personnels.

Au-delà de la procédure pénale, l’UFAP UNSa Justice attend une sanction exemplaire pour cette lâche agression et le transfert de l’individu à l’issue de la sanction disciplinaire.

Les personnels de Château-Thierry ont eux aussi le droit d’être reconnus comme des victimes et méritent une reconnaissance à la hauteur de leurs engagements sur le terrain !

Le bureau UFAP UNSa Justice

Partager :

À voir aussi
Nationale

Place à la consultation !

Pantin, le 17 mai 2024 Aujourd’hui s’est tenue une deuxième rencontre au ministère de la Justice pour négocier des mesures devant répondre aux attentes légitimes

PROPOSITIONS DE L’ INTERSYNDICALE

Mardi dernier, deux des nôtres, pères de famille ont été froidement exécutés par un commando lourdement armé. Depuis 1992 nous n’avions plus vécu une telle

Régionale
Cliquez-ici pour modifier vos préférences en matière de cookies