Organisation Syndicale Multi-Catégorielle

BOURG en Bresse: ambiance chaude sur le C.P.

Le 04/02/2024

Malgré un hiver rude à la « Bressane », hier, au centre pénitentiaire l’ambiance était plutôt
chaude… En effet, ce samedi 03 février 2024 le détenu S. a une nouvelle fois volontairement incendié
la cellule qu’il occupait sur le rez-de-chaussée de la MA2. Après l’intervention des agents pour
stopper l’incendie, ce dernier a été évacué à l’hôpital.

L’INCENDIAIRE NE S’EN EST PAS ARRETE LA…

Une fois sur le centre hospitalier, ce dernier a littéralement défié les agents en réitérant les faits au
sein des locaux de l’hôpital. Il avait dissimulé un briquet sur lui. Sans la réaction rapide et le sangfroid des agents l’escortant, les dégâts auraient été bien plus importants

Fort heureusement, aucun bilan physique n’est à déplorer pour le personnel Pénitentiaire et
Hospitalier, néanmoins, cet incident a engendré la dégradation du matériel hospitalier et rendu
inutilisable la chambre temporairement,

LE DÉTENU A DÉCLARÉ SA FERME VOLONTÉ D’ATTENTER A L’INTEGRITÉ PHYSIQUE DES AGENTS !

Le bureau local UFAP UNSa, félicite les agents pour leur sang-froid et leur réactivité sans laquelle
l’issue de cet incident à l’hôpital aurait pu être bien plus tragique,

Le bureau local UFAP UNSa, déplore ces faits qui sont de plus en plus fréquents dus aux cas
psychiatriques dont nous avons la charge,

Le bureau local UFAP UNSa, réclame des sanctions pour le détenu à la hauteur des faits causés,

Le bureau local UFAP UNSa, réclame le transfert rapide de ce détenu tant problématique vers une
structure adaptée.

Pour le bureau local UFAP UNSa Justice Bourg-en-Bresse
Kévin BERENICE

Partager :

À voir aussi
Nationale

COMMUNIQUÉ UFAP UNSa Justice

Paris, mardi 21 mai 2024 Avant toute autre chose, l’UFAP UNSa Justice tient à rendre hommage à nos camarades décédés et blessés lors de l’attaque

Régionale
Cliquez-ici pour modifier vos préférences en matière de cookies