Organisation Syndicale Multi-Catégorielle

Burnout en série ! « Absentéisme » et « sur-présentéisme » UN ETAT D’EPUISEMENT PROFESSIONNEL INTENSE

COMMENT réduire l’impact de l’ABSENTEISME et METTRE FIN A L’AUSTERITE ?

La pénibilité du métier de surveillant, au contact d’une population pénale difficile, et « la contrainte que fait peser l’Administration sur les Personnels » expliquent en partie la morbidité spécifique qui impacte notre établissement… Cette explication n’est cependant pas suffisante, car d’autres causes entrent également en jeu…

C’est inscrit dans la Charte de gestion de l’établissement…(Franck Linares, 2018)

[…] Il ne peut y avoir un rappel sur un R.H. qui suit une D.N. après nuit sèche sauf nécessité de service et repositionnement du repos statutaire au maximum sur le 7ème jour. Les agents rappelés doivent être prévenus personnellement et oralement suffisamment à l’avance.

Outre les Postes Fixes Dits Administratifs (P.F.D.A.), les agents rappelés effectueront le rythme de travail et la faction de travail pour lequel ils sont rappelés et ceci indépendamment du cycle auquel ils appartiennent. Ainsi les agents en cycle de longues journées pourront être rappelés pour effectuer des factions de travail de type : Soir, Matin, Coupure, Nuit ou Fixe.

Les agents ne pourront pas être rappelés sur les R.H. qui précèdent les C.A, sauf en cas de nécessité de service. Les agents auront la possibilité de consulter leur planning au moins 7 jours à l’avance.

Ainsi, l’UFAP UNSa Justice dénonce le non-respect de la « charte de gestion des surveillants » validée par Franck Linares en 2018 (ancien C.E.). En effet, celle-ci vient préciser les modalités de gestion et de mise en œuvre des organisations du service des Personnels du corps d’application et d’encadrement dans le respect des textes en vigueur.

D’autre part, l’UFAP UNSa Justice dénonce son contenu quasi-obsolète suivant les situations et ce, en raison de l’évolution des services.

C’est pourquoi, La 1ère Organisation Syndicale de l’établissement EXIGE une réunion tripartite : avec les O.S. Représentatives, la Direction et les Planificateurs (du CP Aix-Luynes et de la Direction Interrégionale) pour élaborer une « charte de gestion des Surveillants/Brigadiers » adaptée et plus respectueuse des Personnels. Cette étape sera décisive pour entamer une réorganisation 

EN ATTENTANT LA REUNION TRIPARTITE…

L’UFAP UNSa Justice EXIGE de STOPPER les pratiques de gestion qui vise à rappeler les Personnels sans tenir compte d’un délai de prévenance sensé. Les modifications systématiques des plannings, visant à imposer par la force une reprise de travail sur les RH, produisent une montée de l’absentéisme.

Après l’absentéisme, le « SUR-PRESENTEISME »

Qu’est-ce que c’est ? C’est le fait de travailler même quand son état de santé est dégradé et qu’il exigerait un arrêt maladie. Par ailleurs, celles et ceux qui jusque-là ne se permettaient pas de s’absenter nonobstant une santé mise à mal, n’ont fait que retarder leur convalescence et ont aggravé leur état initial ! Actuellement, les Personnels ne sont plus dans la possibilité d’offrir un rendement habituel eu égard à cette situation, ainsi ils sont mis en danger quotidiennement et la Direction devra assumer les conséquences !

L’UFAP UNSa Justice, AGIR et REUNIR pour REUSSIR…

Le 23 Août 2022.

Les Membres du Bureau Local UFAP UNSa Justice Aix-Luynes.

Partager :

À voir aussi
Nationale

BUDGET DAP 2023 Rien de plus…

Pantin, le 03/10/2023 Après la présentation du Projet Loi de Finances 2023 pour la mission Justice le 27 septembre dernier à Vendôme, l’UFAP UNSa Justice

Régionale

Agression CP MOULIN

A Moulins le 5 Octobre 2022 Vendredi dernier, deux détenus de la maison d’ arrêt mécontents d’ une décision dechangement de cellule ont décidé de

Cliquez-ici pour modifier vos préférences en matière de cookies