Organisation Syndicale Multi-Catégorielle

Ça commence à faire beaucoup !

Le 08 novembre 2022

Il devient totalement ingérable.

Une nouvelle fois, aujourd’hui, c’est au moment où sa cellule devait être fouillée qu’il a encore « pété un plomb ». Ce détenu, qui commence à se faire une forte réputation à l’établissement pour ses nombreuses procédures disciplinaires (plus de 20 en cours actuellement), s’est rebellé, frappant notre collègue et forçant sa mise en prévention.

Mais ça ne s’arrête pas là. Alors que l’officier de bâtiment intervenait auprès de l’énergumène, une pluie d’insultes et de menaces s’est abattue sur les agents et pour finir, l’officier s’est fait cracher dessus, au niveau du visage.

La gestion quotidienne de ce détenu devient impossible. Son affectation à l’isolement, aujourd’hui indispensable pour sa propre sécurité, ne suffit plus à le contenir. Ses provocations et ses agissements sont de plus en plus violents. C’est désormais impératif d’agir…

L’UFAP UNSa Justice apporte tout son soutien aux agents touchés et les félicite pour leur professionnalisme.

L’UFAP UNSa Justice demande une sanction à la hauteur des agissements commis et un transfert pour cet individu, qui, de nuit comme de jour, pourri la vie des personnels.

Pour le bureau

Fabien AUDEGOND

Partager :

À voir aussi
Nationale

Indemnitaire CEA

L’UFAP UNSa justice est engagée depuis 35 ans au service des agents pénitentiaires du terrain, avec pour seul objectif la défense des situations individuelles et

Régionale
Cliquez-ici pour modifier vos préférences en matière de cookies