Organisation Syndicale Multi-Catégorielle

CP LE HAVRE : C’est ça votre priorité ?

Le Havre, le 24 août 2023,

            Quelle fût notre surprise d’apprendre qu’une note de service restreinte a été diffusée pour l’organisation d’une activité « poney parloirs » à destination de la population pénale, et tout cela sur le domaine pénitentiaire.

SURPRIS, parce-qu’en ce moment, les personnels, eux, ont d’autres priorités que d’être mobilisés pour ce type d’activité.

A l’heure où l’on n’arrive même pas à remplir les feuilles de service, tant le manque de personnels est abyssal, la direction de l’établissement n’oublie en rien le bien-être de sa chère population pénale. 

Depuis le début de l’été, les collègues de détention triment, comptabilisant des nombreuses heures supplémentaires au détriment de leur vie personnelle et familiale !

Encore une fois, nous faisons le constat amer du fossé qu’il y a entre les priorités des personnels et celle de notre direction locale.

Demandez aux gradés PCI si en ce moment ils sont en capacité de mobiliser des agents pour ces conneries !

La réponse nous l’avons, mais apparemment ce n’est pas le cas de tout le monde.

Juste à titre d’information, les agents enchainent les journées de 12 heures à l’étage, tout en subissant les caprices et les agressions de cette population pénale que vous chérissez tant !

Il est grand temps de regarder la réalité en face : Vos personnels sont épuisés, laissez-les tranquilles !

Alors le bureau local UFAP UNSa Justice vous demande purement et simplement d’annuler cette activité.

Le plus affligeant dans cette histoire est que nous ayons à vous demander cela, car c’est du bon sens au vu de l’actualité.

LA VRAIE PRIORITÉ DE L’ADMISTRATION DEVRAIT ETRE DE FAIRE EN SORTE QUE NOS COLLEGUES AIENT PLUS DE REPOS, POUR, EUX AUSSI, PROFITER DE LEUR FAMILLE !

Le secrétaire local UFAP UNSa Justice

Billy DORILAS

Partager :

À voir aussi
Nationale

Place à la consultation !

Pantin, le 17 mai 2024 Aujourd’hui s’est tenue une deuxième rencontre au ministère de la Justice pour négocier des mesures devant répondre aux attentes légitimes

PROPOSITIONS DE L’ INTERSYNDICALE

Mardi dernier, deux des nôtres, pères de famille ont été froidement exécutés par un commando lourdement armé. Depuis 1992 nous n’avions plus vécu une telle

Régionale
Cliquez-ici pour modifier vos préférences en matière de cookies