Organisation Syndicale Multi-Catégorielle

C’EST ENSEMBLE ET UNIS QUE NOUS DEFENDRONS NOS RETRAITES !

Pantin, le 21/10/2022

Les retraites et la volonté de réformer le système actuel inquiètent les personnels pénitentiaires et c’est bien normal ! Le gouvernement vient d’ouvrir des discussions sur les sujets de la pénibilité, de l’emploi des séniors, du minimum retraite ou encore du financement. Pour autant, il ne renonce toujours pas à son projet d’allongement de la durée d’activité : recul de l’âge de départ en retraite (64 ou 65 ans) ou augmentation du nombre de trimestres exigés pour une retraite sans décote.

LES PERSONNELS PÉNITENTIAIRES NE SONT NI DEMANDEURS, NI EN ATTENTE D’UNE ÉNIÈME RÉFORME DES RETRAITES !

L’UFAP UNSa Justice est claire et n’a pas changé de discours depuis 2019. Si, au travers de l’UNSa Fonction Publique et de l’UNSa Justice, notre organisation syndicale participe aux discussions, elle s’opposera à tout recul de l’âge légal, augmentation de la durée de cotisation ou perte d’acquis et de droits !

Plus spécifiquement concernant les personnels pénitentiaires, l’UFAP UNSa Justice défendra la spécificité de nos métiers et le maintien de l’ensemble des droits acquis !

L’UFAP UNSa Justice exige la reconnaissance de la pénibilité et de la dangerosité de nos métiers :

  • Le maintien du départ à la retraite à 57 ans (cadre actif),
  • La bonification du 1/5ème pour les Personnels de surveillance sont NON NÉGOCIABLES !
  • Tout comme les droits acquis pour l’ensemble des Personnels pénitentiaires (ex : PSS intégrée dans les droits à pension).

Puisque le Président et son gouvernement veulent une réforme, l’UFAP UNSa Justice revendique plus que jamais :

  • Le décloisonnement du 1/5ème en 1/4ème avec un calcul sur l’ensemble de la durée d’activité étendu à l’ensemble des Personnels pénitentiaires
  • Le bénéfice du cadre actif pour les Personnels administratifs, techniques et la filière Insertion-Probation
  • La prise en compte de toutes les primes et indemnités dans le calcul des droits à pension
  • Le versement automatique de la retraite additionnelle et complémentaire au jour de la liquidation de la pension
  • Une revalorisation salariale pour l’ensemble des Corps au sein de l’administration pénitentiaire

Pour l’UFAP UNSa Justice, sur les retraites, c’est : pas un jour de plus, ni recul des droits acquis !

C’est ensemble, collectivement et individuellement, que nous défendrons notre retraite, nos acquis et améliorerons nos droits !

L’UFAP UNSa Justice, 35 ANS D’ENGAGEMENT QUOTIDIEN AU SERVICE DU TERRAIN !

Le Secrétaire Général,
Emmanuel CHAMBAUD

Partager :

À voir aussi
Nationale

Indemnitaire CEA

L’UFAP UNSa justice est engagée depuis 35 ans au service des agents pénitentiaires du terrain, avec pour seul objectif la défense des situations individuelles et

Régionale
Cliquez-ici pour modifier vos préférences en matière de cookies