Organisation Syndicale Multi-Catégorielle

« COSA NOSTRA »

Ces mots italiens qui signifient « ce qui est à nous » reflètent bien la vision de certains membres de l’encadrement du PREJ de Nîmes qui confondent bâtiments administratifs et gestion des Personnels, avec, maison individuelle et gestion familiale !                                     

Menaces et intimidations envers certains agents !

Privilèges envers d’autres et surtout envers eux-mêmes !

Pendant qu’on interdit des agents à se restaurer le midi dans les mess et autres restaurants administratifs, d’autres se gavent de bons plans !

Pendant que nous demandons équité et transparence sur la gestion du planning, d’autres jouent la carte de l’opacité et de la préférence !

Depuis déjà bien trop longtemps, une partie des agents de ce PREJ subissent de la discrimination s’exprimant par du refus de co-voiturage, de la manipulation « orientée » du planning ou par des remontées d’informations hiérarchiques erronées !

Depuis déjà bien trop longtemps, certains cadres font preuve d’intimidations et parfois même de menaces sans que cela n’alerte personne, malgré les nombreux écrits !

Car celui qui s’oppose à ces pratiques sera automatiquement stigmatisé et jeté dans le feu…avec les documents d’archives que brulent illégalement dans un tonneau en ferraille, ces mêmes responsables !

Car celui qui s’oppose sera positionné sur base ou sur des « missions lambda » au détriment d’une partie d’un encadrement friand de bonnes missions et des émoluments qu’elles rapportent !

N’en déplaise à la bienséance administrative, l’UFAP dénoncera toujours ces procédés d’un autre temps !

Nous estimons que celui qui prend des responsabilités en devenant officier grâce notamment à la dernière réforme, doit aussi se comporter comme un leader et faire preuve d’adaptation et de bienveillance envers ceux dont il a la charge !

Et ce qui nous rassure sur nos positions, c’est qu’à d’autres endroits sur la même direction interrégionale et pour les mêmes missions, un certain nombre d’encadrants savent faire preuve de souplesse, de diplomatie et de compréhension à l’égard de ceux qui font tourner la boutique !

Enfin, plusieurs agents ont déjà fait des demandes d’audience au Directeur Interrégional, toutes renvoyées sur l’ARPEJ, dont le premier responsable explique à chaque fois soutenir les responsables du PREJ de Nîmes et renforçant de fait cette impunité omniprésente !

L’UR UFAP de TOULOUSE a demandé au Directeur Interrégional une bilatérale afin de mettre sur la table de façon concrète toutes ces problématiques. Nous verrons bien !

Pour le Bureau Régional

Thomas JACQUOT

Partager :

À voir aussi
Nationale

Place à la consultation !

Pantin, le 17 mai 2024 Aujourd’hui s’est tenue une deuxième rencontre au ministère de la Justice pour négocier des mesures devant répondre aux attentes légitimes

PROPOSITIONS DE L’ INTERSYNDICALE

Mardi dernier, deux des nôtres, pères de famille ont été froidement exécutés par un commando lourdement armé. Depuis 1992 nous n’avions plus vécu une telle

Régionale
Cliquez-ici pour modifier vos préférences en matière de cookies