Organisation Syndicale Multi-Catégorielle

Courrier DAP : Plan Vigipirate-niveau urgence attentat/missions ESP

Monsieur le directeur,

L’UFAP UNSa Justice a toujours été opposée à la réalisation d’extractions des personnes détenues par des escortes composées seulement de deux agents. Ce mode de fonctionnement dégradé ne permet pas de garantir une sécurité minimale sur la voie publique.

Durant la formation initiale ESP, le principe de la triangulation de la prise en charge des personnes détenues est la règle d’or enseignée aux agents. Or, la doctrine de 2019, plus souple et en totale contradiction avec ce principe, autorise la réalisation de la majorité des escortes de niveau 1 à seulement deux agents.

Ainsi, « l’agent escorte » se retrouve très régulièrement seul et armé avec la personne détenue lorsque le chef d’escorte réalise d’autres gestes professionnels nécessaires à la bonne réalisation de la mission.

Le 13 octobre dernier, le dispositif Vigipirate a été relevé au niveau « urgence attentat ».

Les personnels pénitentiaires constituent des cibles potentielles avérées. Consciente du niveau de la menace, l’UFAP UNSa Justice appelle votre attention sur les agents ESP exerçant sur la voie publique.

Il est nécessaire que des directives soient transmises en urgence afin de réduire leur vulnérabilité. Le seul dispositif répondant au niveau de risque actuel et permettant d’assurer leur sécurité est de mettre définitivement un terme à la réalisation des extractions par des escortes composées seulement de deux agents.

Dans l’attente de la mise en œuvre rapide de ces dispositions, je vous prie d’accepter, monsieur le

directeur, mes salutations respectueuses.

Le Secrétaire Général

Partager :

À voir aussi
Nationale

COMMUNIQUÉ UFAP UNSa Justice

Paris, mardi 21 mai 2024 Avant toute autre chose, l’UFAP UNSa Justice tient à rendre hommage à nos camarades décédés et blessés lors de l’attaque

Régionale

LA SIGNATURE QUI NOUS OBLIGE !!  

Chers collègues, Deux de nos collègues assassinés et trois grièvement blessés nous a fait nous mobiliser devant les portes de notre établissement. Trois jours durant,

Cliquez-ici pour modifier vos préférences en matière de cookies