Organisation Syndicale Multi-Catégorielle

CP RIOM: QID=UHSA? A quand les blouses blanches ??

Le 28 mars 2024

Depuis le début du mois le détenu S, placé au QI dès son arrivée, refuse de prendre son traitement quotidien, ce qui le conduit à devenir de plus en plus agressif envers le personnel. Après maints et maints signalements la seule réponse de la direction :

« BON COURAGE MESSIEURS ».

Le 12 mars, le détenu parvenu à la limite de l’agression, il est enfin décidé de le passer en gestion équipée à 4.
Le 19 mars, pendant une visioconférence avec la juge d’application des peines celui- ci insulte et menace tous le monde vociférant qu’il avait tout prévu pour passer à l’acte.
Le juge n’a retenu que l’outrage à son encontre…
Le 26 mars, il est mis en prévention pour menaces, insultes et tapages (menaces d’égorgements, de voir les surveillants en sang, etc.)

Le 27 mars ce qui devait arriver, arriva… Lors de la distribution du repas au quartier disciplinaire, S. jette un bol d’urine en direction des collègues puis se jette sur eux en criant « je vais vous tuer » et en leur crachant dessus.

L’UFAP UNSa Justice apporte son soutien et félicite les collègues pour leur professionnalisme.

L’UFAP UNSa Justice demande le transfert de ce détenu vers une structure adaptée pour l’accueillir, il n’a visiblement pas sa place en prison

L’UFAP UNSa Justice dénonce la gestion des personnes atteintes de troubles psychiatrique et demande la tenue d’une réunion sur ce sujet.

REBOUR Gérald
secrétaire local adjoint
UFAP-UNSa Justice CP RIOM
Tel: 04 63 85 80 59 ou 06 09 84 04 04

Partager :

À voir aussi
Nationale

Emmanuel CHAMBAUD sur BFM TV

Emmanuel Chambaud, secrétaire général de l’UFAP UNSa Justice était l’invité de BFM TV pour échanger sur les informations révélées sur le profil de Mohamed AMRA.

Régionale

Opération Place nette

Le bureau local UFAP UNSa Justice réclame depuis plusieurs semaines le départ du détenu ALT…. Durant le mouvement ce détenu a été extrait pour répondre

Le désarroi de l’UDV !

Dans la nuit de dimanche à lundi, l’UDV a brillé par ses pensionnaires. Un détenu a volontairement obstrué son œilleton et a menacé de mettre

APRES VERSAILLES…LE LOUVRE LENS !

Au lendemain de l’hommage national pour nos 2 collègues Arnaud et Fabrice tués, nous apprenons qu’une sortie au jardin du Louvre Lens est prévue cette

Cliquez-ici pour modifier vos préférences en matière de cookies