Organisation Syndicale Multi-Catégorielle

CP Valence : Nouvelle agression au Quartier Maison Centrale

A Valence, le 4 octobre 2022

Il est des périodes où les tensions montent sur certains secteurs de détention, c’est aux quartiers maison centrale que chacun peut constater une multiplication d’incidents et d’agressions.

Après plusieurs jours de tensions relatées en observations sur genesis avec un détenu de la maison centrale, ce dernier est passé à l’acte ce matin.

En effet, il est 10H15 quant au retour de sa promenade ce détenu toujours dans la même arrogance exige de laver son linge immédiatement. Devant le refus des personnels, il s’emporte et assène un coup de poing à un agent puis, durant la maîtrise, en mord un autre au niveau du poignet.

Enfin maîtrisé, il sera conduit au quartier disciplinaire de la maison centrale.

Après cette agression, lors de la distribution des repas, et constatant que les repas réchauffés dans les chariots ne seraient pas assez élevés en température, il sera demandé aux agents de réchauffer les plats des agresseurs de personnels dans LEUR micro-ondes.

Vu le climat du moment avec notamment des distributions de demandes d’explications pour des équipes complètes, une telle demande montre toute l’intelligence sociale dont est capable le donneur d’ordres.

En parallèle, si une telle bienveillance n’a plus rien de surprenant envers la population pénale qui n’en demandait pas tant, il s’avère qu’elle devient de plus en plus insupportable à chaque constat qui en est fait.

La fermeté appliquée a clairement changé de côté pour s’abattre inexorablement et systématiquement sur les personnels, pour laisser la plus parfaite lâcheté s’installer dès qu’il s’agit de la prise en charge des détenus.

Les conditions de travail se dégradent du fait de la politique de nos super technocrates, les modes dégradés en sont un exemple.

L’UFAP UNSa Justice le réaffirme, les Personnels ont droit au respect, à la considération qu’ils méritent parce que c’est grâce au terrain que la boutique tourne, pas grâce aux membres peu nombreux de certains corps qui se croient sortis de la cuisse de Jupiter.

L’UFAP UNSa Justice rappelle l’exigence pour que les agents puissent exercer dans de bonnes conditions et en toute sécurité !

L’UFAP UNSa Justice souhaite un prompt rétablissement aux collègues et les accompagnera comme toujours dans leurs démarches dans l’espoir de voir un jour nos dirigeants prendre la mesure de ce qu’est vraiment le fonctionnement d’un établissement pénitentiaire.

Parce que quand on les voit faire, il serait intéressant de voir certains de nos directeurs tenir un étage un jour, juste pour rigoler….

Pour l’UFAP UNSa Justice,
Sylvain ROYERE

Partager :

À voir aussi
Nationale

Déclaration liminaire CSA AP du 18.04.2024

Monsieur le président, L’UFAP UNSa Justice a pris acte de votre nomination aux responsabilités de Directeur de l’Administration Pénitentiaire et, remarque votre présence à la

Régionale
Cliquez-ici pour modifier vos préférences en matière de cookies