Organisation Syndicale Multi-Catégorielle

MA Rouen : Début automnal violent et autoritaire

Rouen, le 23 octobre 2023

Le début d’automne sur la maison d’arrêt de Rouen commence sur des chapeaux de roues !

Les agressions physiques et verbales sur le personnel de surveillance : officier tabassé, premier surveillant brulé au visage, surveillants insultés par cette voyoucratie qui se sent hors la loi dans nos détentions !

Madame la Directrice de la maison d’arrêt de Rouen, l’UFAP UNSa Justice vous rappelle que vous êtes garante de la sécurité du personnel.

Mais le plus triste de ces jours pluvieux d’automne dans les murs de notre vieille dame reste à venir pour tous les personnels : FLICAGE avec des sacs transparents, réservé uniquement aux personnels de surveillance. Le personnel médical comme à son habitude, chouchouté par la Direction sera épargné par cette disposition. Sans oublier les futurs agents de sécurité « OFFICIER présent à 07h00 et 19h00 à l’entrée et la sortie du portique ».

Madame la directrice, auriez-vous des suspicions sur vos personnels ?

L’UFAP UNSa Justice vous demande de revoir en urgence votre copie concernant la gestion des sacs transparents, les personnels de surveillance ne sont pas des voyous !

Soit, vous abandonnez cette idée, soit tout le monde est logé à la même enseigne (privé et médical compris).

Que dire du planning ou le service de nuit passant à 9, 10 ou 11 agents au lieu de 12 comme dans les jeux de loteries, des cases vides sur le planning alors que des agents sont volontaires pour venir travailler, mais ils sont recalés pour ne pas dépasser les 36 heures supplémentaires. La réponse de la direction : « C’EST POUR VOTRE BIEN ETRE ». Mais, les agents de quarts sont rappelés à venir faire des nuits sèches sur leur descente de nuit ! Où est la santé et le bien-être avec cette gestion calamiteuse !!!

Vous mettez gravement en péril la sécurité de vos personnels !

Madame la directrice, il serait temps de redescendre sur terre, car l’ambiance maussade de ce début d’automne annonce un hiver rugueux et compliqué pour le personnel. Il serait opportun de revoir votre management et de ne pas aller plus vite que la musique dans vos objectifs.

L’UFAP UNSa Justice avertit la direction, vos personnels sont épuisés et se sentent méprisés par cette autorité de technocrate.

L’UFAP UNSa Justice apporte tout son soutien à tous les personnels de la maison d’arrêt de Rouen, restons solidaires tous ensemble.

Madame la directrice, le feu que vous êtes en train d’allumer risque de se transformer en brasier.

A bon entendeur !!

Le secrétaire Adjoint du bureau local UFAP UNSa Justice de la MA de Rouen.

Partager :

À voir aussi
Nationale

REFORME DE LA FILIERE TECHNIQUE

Pantin, le 16 février 2024 Ce jeudi 15 février, après plusieurs réunions en multilatérale et bilatérale, l’UFAP UNSa justice était conviée par le SG au

Régionale
Cliquez-ici pour modifier vos préférences en matière de cookies