Organisation Syndicale Multi-Catégorielle

DOUBLE AGRESSION !!! BIENVENUE A LA BOXING ACADEMY

Le Pontet, le 23 août 2023                                                                      

Hier dans la matinée, au 1er étage de la MAH2 (maison d’arrêt 2), un détenu connu pour son potentiel dangereux, s’en est pris physiquement aux agents…

LA RAISON DE CES ACTES ? celui-ci refusait d’obtempérer et de changer de cellule !

Durant l’intervention il a porté plusieurs coups de poings au visage du gradé et de la surveillante d’étage, provoquant la chute de cette dernière et la blessant au dos.

LA VIOLENCE EST TOUJOURS D’ACTUALITE AU CP AVIGNON LE PONTET…

Unique réponse d’une population pénale qui SE CROIT SUR UN RING, s’insurgeant et agressant à tout va !!!

RESULTATS : 7 jours d’ITT pour la surveillante et 4 jours d’ITT pour le gradé.

Le Bureau Local UFAP-UNSa Justice FELICITE l’ensemble des personnels présents sur l’intervention. Nous avons une pensée particulière pour nos collègues blessés et nous les accompagnerons dans toutes leurs démarches.

Le Bureau Local UFAP-UNSa Justice DEPLORE et CONDAMNE une fois de plus la recrudescence de ces actes violents et exige de la direction la plus grande fermeté lors du passage de ce « voyou » en CDD (commission de discipline), ainsi que des sanctions pénales à la hauteur des actes commis.

Le Bureau Local UFAP-UNSa Justice RAPPELE qu’au delà des blessures physiques lors d’agression, il est de rigueur de prendre en compte également la conséquence de l’impact psychologique sur les agents, parfois bien plus grave que la douleur elle-même. Il est alors parfois nécessaire de faire une coupure, même courte, pour mieux revenir.

Le Bureau Local UFAP-UNSa Justice EXIGE le transfert de ce détenu à l’issue de sa peine de quartier disciplinaire.

L’UFAP UNSa Justice, une Présence Quotidienne…

Le Bureau Local UFAP-UNSa Justice.

Partager :

À voir aussi
Nationale

Place à la consultation !

Pantin, le 17 mai 2024 Aujourd’hui s’est tenue une deuxième rencontre au ministère de la Justice pour négocier des mesures devant répondre aux attentes légitimes

PROPOSITIONS DE L’ INTERSYNDICALE

Mardi dernier, deux des nôtres, pères de famille ont été froidement exécutés par un commando lourdement armé. Depuis 1992 nous n’avions plus vécu une telle

Régionale
Cliquez-ici pour modifier vos préférences en matière de cookies