Organisation Syndicale Multi-Catégorielle

ELECTIONS PROFESSIONNELLESDU 1ER AU 8 DÉCEMBRE 2022 Votez massivement, mais ne vous trompez pas !

Vous allez être de nouveau amenés à vous prononcer pour élire vos représentants syndicaux dans les différentes instances que sont les CSA, les CAP et la CCP pour les agents contractuels.

L’UFAP UNSa Justice, rattachée à l’UNSa Justice, 1 ère organisation syndicale du Ministère de la Justice, est un syndicat autonome multi catégoriel, représentant l’ensemble des filières de l’Administration Pénitentiaire à l’exception du corps des directeurs.

Depuis sa création il y a 35 ans, l’UFAP UNSa Justice a toujours été et restera une force de contestation et de proposition qui a souvent fait ses preuves lors des grandes réformes statutaires.

D’ailleurs les exemples ne manquent pas pour illustrer les chantiers portés par notre organisation ces dernières années :

La réforme du corps de commandement (1400 1ers Svts et Majors promus au grade de Lieutenant Capitaine). L’évolution de L’ICP revalorisée à 1869€.
La PSS portée de 26 à 28.5% pour le personnel de surveillance.
Les primes pour les agents exerçant en greffe (PA et PS), portées à 1500€ (en plus de l’ICP de base de1400€).

La prime de dimanche et jour férié, portée à 36€.
L’augmentation de l’IFSE des CPIP (+200 à 220€), de l’IFO des DPIP (+40%) et de l’IFPIP (+70%).
Les mesures sécuritaires (trappes de menottage, création des UDV, révision de l’art.57…).

La création d’emplois supplémentaires (+1100 emplois dans le relevé de conclusions de 2018)
Le renforcement des moyens matériels (habillement et équipement, moyens de communication).
Le relevé de conclusions et le plan de requalification des personnels techniques.

Vous avez surement pu entendre ou lire avec beaucoup d’aberration les propos du syndicat force ouvrière qui revendique le fait d’avoir tout obtenu pour les personnels durant ces 4 dernières années, comme si c’était la seule organisation à se préoccuper de vos intérêts.

Cette manière très démagogue de vouloir s’approprier toutes les avancées sociales statutaires ou indemnitaires, cache une toute autre réalité de leur bilan, à savoir leur échec et leur incapacité à honorer les belles promesses qu’ils vous ont faites en 2018. Souvenez-vous qu’ils devaient faire plier le gouvernement en 48 heures ! Même en 48 mois ils n’y sont pas parvenus !

Mais pire encore, dans leur liste de trophées, ils omettent volontairement d’évoquer la piètre fusion des grades Surveillant/Brigadier, qu’ils ont portée et validée avec la complicité du DAP et du Garde des Sceaux. Beaucoup d’entre vous ont encore cette trahison en travers de la gorge quand d’autres (les 1ers Svts et Majors) ont carrément été écartés de cette réforme injuste. Et ce n’est surement pas l’annonce récente d’une « réforme d’envergure du métier de surveillant », dont personne ne connait les tenants et aboutissants, qui changera la donne et effacera la grande amertume ressentie par les personnels concernés.

L’UFAP UNSa Justice, 1 ère organisation syndicale des Hauts-de-France depuis plus de 15 ans, a toujours été partie prenante dans les différentes instances pour la défense de vos intérêts collectifs ou individuels (CTI, CAPI, commissions de discipline, audiences disciplinaires, comité de réforme, commissions de formation…).

Pour autant, nous avons conscience qu’Il reste encore beaucoup à faire pour éclaircir le paysage pénitentiaire. En effet, si le combat contre le contexte social et économique actuel qui met à mal le pouvoir d’achat des agents, doit être un des principaux objectifs pour fortifier la cause des personnels, il ne faut pas oublier la continuelle dégradation des conditions de travail, subie quotidiennement par les agents sur le terrain.

Trop de personnels se sentent oubliés et mal reconnus. Il est grand temps de refaire des agents, les acteurs majeurs de nos professions afin qu’ils puissent exercer leurs missions en toute sécurité et dans des conditions décentes. Cela passera inévitablement par des revalorisations statutaires et indemnitaires permettant des recrutements massifs de personnels.

Les enjeux de ces élections sont donc primordiaux pour l’avenir des personnels pénitentiaires. Notre volonté de fédérer, de rassembler notre profession, est une des valeurs de l’UFAP UNSa Justice, construite autour d’un syndicalisme de terrain composé d’équipes locales à même de répondre quotidiennement aux attentes légitimes de l’ensemble des agents, tous corps et grades confondus.

L’Union Régionale UFAP UNSa Justice des Hauts-de-France

Partager :

À voir aussi
Nationale

Non à la réforme des retraites !

Tableau de montée en charge basé sur le projet de réforme (fonctionnaires sédentaires et super actifs) A terme, tous les agents publics travailleront deux années

Formation 1er surveillant(e)s

L’UFAP UNSa Justice vous informe du calendrier prévisionnel relatif à la formation des 1er surveillant(e)s de la 31ème promotion : Amphithéâtre prévu le 15 mars

Régionale

UR Grand-Est : MOBILISATION !

L’UFAP UNSa Justice Grand-Est appelle tous les collègues à se joindre aux manifestations « contre la réforme des retraites » qui se dérouleront sur notre région le

Cliquez-ici pour modifier vos préférences en matière de cookies