Organisation Syndicale Multi-Catégorielle

ENCORE UN MAUVAIS COUP DE “POING”…

Dimanche 4 septembre 2022, au Quartier Disciplinaire aux alentours de 11h20 au moment de la distribution du repas, une PPSMJ a agressé un collègue d’un coup de poing au visage, grâce à la vigilance de ses collègues celle-ci a été refoulée dans sa cellule et maitrisée au sol, avec la force strictement nécessaire vu son comportement récalcitrant.

L’UFAP UNSa-Justice souhaite un prompt rétablissement à ce collègue blessé physiquement tout autant que psychologiquement et se tient à sa disposition pour toutes les démarches administratives qu’il souhaite entreprendre.

L’UFAP UNSa-Justice salue la maitrise et le professionnalisme dont ont fait preuve l’ensemble des collègues présents pour porter secours à cet agent et ainsi clore cet incident de la meilleure des manières. Une nouvelle fois, l’UFAP UNSa-Justice interpelle les autorités et leur rappelle que c’est le lot quotidien de l’ensemble des personnels qui œuvrent dans des conditions de travail scandaleuses, qu’aucune personne censée ne peut ignorer sur le CP de SEYSSES !!!

Cet agresseur n’en était pas à son premier coup d’essai, pas moins de 14 CRI ont été rédigés pour des voies de faits diverses et variées voire similaires qui lui ont valus 4 allers simples au Quartier Disciplinaire. Pour l’UFAP UNSa-Justice, l’administration pénitentiaire doit prendre des dispositions exemplaires et arrêter de tourner autour du pot, envoyant le personnel au charbon pour gérer une population carcérale dont le profilage se rapproche plus d’établissement spécialisé !!!

Un transfert n’est pas la solution ultime sur le long terme, cela ne ferait que déplacer le problème et mettre en difficulté d’autres collègues. Quand bien même cette décision aurait dû être prise en amont, à la première agression sur un personnel et ne pas attendre d’en arriver là. D’autant plus, que ce « fondu du ciboulot » n’a aucune attache familiale sur la région comme tous les zozos issus du même endroit qui a pour nom Mostaganem…

Qu’est-ce que nos énarques attendent pour dispatcher toute cette chienlit, qui pourrit notre détention à petit feu, aux quatre coins du territoire ? Ces technocrates qui choisissent insidieusement de les entasser au même endroit en attendant peut-être un jour qu’ils soient renvoyés dans leur foyer !!!

Et surtout ne venez pas nous donner des leçons ou nous faire un mauvais procès d’intention au relent de racisme, sectarisme, despotisme ou tout bonnement de populisme car l’UFAP UNSa Justice ne fait que mettre en lumière la réalité de ce que vive au quotidien les agents qui arpentent les coursives…

Les personnels sont las de payer le prix fort du manque de discernement des gens incompétents nommés à des postes décisionnaires, qui se targuent dans les hautes sphères de faire passer nos vessies pour des lanternes, rejetant sans cesse la faute sur le petit personnel en bout de chaine !!!

Messieurs les technocrates ne venez pas pleurer lorsque cela va vous péter au nez, ce ne sera pas faute, pour l’UFAP UNSa-Justice, de vous avoir prévenu… Mais bien entendu, à l’abri dans vos bureaux feutrés, vous n’avez que faire de la misère du monde et préférer sanctionner plutôt que de prendre fait et cause pour protéger vos personnels… Pour une fois, ayez un minimum de courage et au moins une bonne idée, cela nous changerait de vos beaux discours de façade !!!

Le Bureau Local UFAP UNSa-Justice SEYSSES

Partager :

À voir aussi
Nationale

BUDGET DAP 2023 Rien de plus…

Pantin, le 03/10/2023 Après la présentation du Projet Loi de Finances 2023 pour la mission Justice le 27 septembre dernier à Vendôme, l’UFAP UNSa Justice

Régionale

Agression CP MOULIN

A Moulins le 5 Octobre 2022 Vendredi dernier, deux détenus de la maison d’ arrêt mécontents d’ une décision dechangement de cellule ont décidé de

Cliquez-ici pour modifier vos préférences en matière de cookies