Organisation Syndicale Multi-Catégorielle

EPM du Rhône: 3 agents blessés – 1 agent souillé

A Meyzieu, le 29 Avril 2024

En à peine une semaine, suite à des bagarres entre détenus, trois de nos collègues ont été blessés, et un autre a été souillé par de la matière fécale, inadmissible !

L’UFAP Unsa justice s’inquiète du manque d’impunité qui règne actuellement sur l’EPM avec les détenus, de plus en plus violents et de moins en moins sanctionnés, faute de ressources humaines pour couvrir le poste du QD.

Pour nos mineurs, chaque mouvement, chaque activité, chaque promenade est un moment propice pour enfreindre les règles, insulter et se battre entre-eux !

Maintenant cela suffit !

L’UFAP Unsa justice demande l’arrêt de cette habitude qui s’appuie sur une note de 2022 (Nds 2022-104) qui consiste à prioriser le fonctionnement de l’établissement au mépris des règles de sécurité basique de tout établissement pénitentiaire.

En effet, le surveillant est « autorisé » à cumuler activités, entretiens ou promenade, à quitter la surveillance constante des cours de promenades pour réintégrer un mineur…….avec les conséquences que l’on connaît … récemment un détenu a profité de cette occasion pour franchir la grille et se battre avec un autre :

Résultat : 2 agents blessés lors de l’intervention.
L’UFAP Unsa justice demande l’abandon de ces pratiques cumulatives et l’abrogation de cette NDS !

La situation en termes de personnels est critique, les agents sont fortement sollicités, fatigués et exposés physiquement lorsqu’ils interviennent lors de bagarres ou autres altercations. Ce fût encore le cas le 28 Avril, un autre agent s’est blessé lors d’une bagarre entre détenus, et le 29 Avril lors de la maîtrise au sol d’un récalcitrant, un agent a été largement souillé par de la matière fécale.

L’UFAP Unsa justice alerte la Direction sur la dégradation des effectifs sur une situation déjà très compliquée.

L’UFAP Unsa justice demande la tenue – en urgence – d’une rencontre bilatérale afin de trouver des leviers d’amélioration dans la gestion au quotidien de la population pénale……avant que la situation ne se dégrade encore plus !

L’UFAP Unsa justice exprime son soutien aux collègues blessés dans l’exercice de leurs fonctions et leur souhaite un prompt rétablissement.

Chérazade YAHI – Jean-Michel DEBOILLE
Bureau local UFAP Unsa Justice
EPM du Rhône

Partager :

À voir aussi
Nationale

COMMUNIQUÉ UFAP UNSa Justice

Paris, mardi 21 mai 2024 Avant toute autre chose, l’UFAP UNSa Justice tient à rendre hommage à nos camarades décédés et blessés lors de l’attaque

Régionale
Cliquez-ici pour modifier vos préférences en matière de cookies