Organisation Syndicale Multi-Catégorielle

FEU DE CELLULE AU QCD DE NANTES

Le personnel du QCD de Nantes, a encore une fois, dû faire face à une situation mettant en danger les personnels.

Un détenu au comportement agressif, incarcéré depuis 2015 pour des faits criminels et ayant déjà fréquenté bon nombre d’établissements pénitentiaires de la région parisienne et maintenant, la nôtre. Arrivé en MOS de Val de Reuil.

Cet énergumène a en début d’après-midi manifesté violemment et bruyamment son mécontentement détériorant son frigo et brisant la fenêtre de la cellule. il n’a de cesse d’exiger du tabac et son transfert.

Quelques minutes plus tard, il a mis le feu dans sa cellule, l’intervention des agents surplace et venu en renfort, a permis de circonscrire l’incendie bien avant qu’un dispositif de pompiers impressionnant se présente à l’établissement. On déplore aucun blessé coté personnels et c’est l’essentiel, le détenu lui, se sera certainement entaillé le doigt de pieds avec les résidus de verre de sa cellule détérioré un peu plus tôt.

Il aura fallu tout le professionnalisme des agents intervenants, ainsi que l’ensemble des personnels présents sur place, pour mettre fin à cet incident, qui aurait pu être plus grave, le « voyou » ayant délibérément foncé sur les agents venus le secourir.

Encore une fois, les personnels sont confrontés à ces actes de violences de plus en plus dangereux pour leurs intégrités physiques.

L’UFAP UNSa justice félicite les personnels présents, ainsi que l ‘encadrement pour leurs professionnalismes.

L’UFAP UNSa justice demande son transfert sur un autre établissement.

L’UFAP UNSa justice toujours présent aux côtés des agents.

Pour L’UFAP UNSajustice

le 20/12/2022

HERVE Yann

Partager :

À voir aussi
Nationale

PROPOSITIONS DE L’ INTERSYNDICALE

Mardi dernier, deux des nôtres, pères de famille ont été froidement exécutés par un commando lourdement armé. Depuis 1992 nous n’avions plus vécu une telle

RENCONTRE AVEC LE GARDE DES SCEAUX

Suite à l’attaque d’un fourgon pénitentiaire par un commando ayant sauvagement exécuté deux de nos collègues et blessé trois autres, l’intersyndicale a été reçue ce

Régionale
Cliquez-ici pour modifier vos préférences en matière de cookies