Organisation Syndicale Multi-Catégorielle

Flash info CIMM : évolution des modalités d’application

L’agent, titulaire ou contractuel en contrat à durée indéterminée relevant de la fonction publique, qui demande à bénéficier d’un congé bonifié doit justifier du lieu d’implantation du centre de ses intérêts moraux et matériels (CIMM).

La circulaire DGAFP du 2 aout 2023 et la note DAP du 13 juin 2024 définissent l’attribution du CIMM et introduisent le principe de sa conservation en s’appuyant sur des critères dits « réversibles » et « irréversibles » :

3 critères irréversibles, le CIMM est attribué sans limitation de durée.

Critères irréversibles

  • le lieu de naissance de l’agent
  • le lieu de naissance des enfants
  • le lieu de résidence avant l’entrée dans l’administration
  • le cas échéant, le lieu de sépulture des parents les plus proches
  • les études effectuées sur le territoire considéré par l’agent et/ ou ses enfants,
  • le lieu de naissance des ascendants

Critères réversibles

  • le lieu de résidence des membres de la famille de l’agent (notamment grands-parents, frères, sœurs, enfants), leur degré de parenté avec l’agent, leur âge, leurs activités, et le cas échéant, leur état de santé,
  • le lieu de résidence des père et mère ou, à défaut, des parents les plus proches (grands-parents, frères, sœurs, enfants),
  • le lieu d’implantation des biens fonciers dont l’agent est propriétaire ou locataire,
  • le lieu où l’agent est titulaire de comptes bancaires, d’épargne ou postaux,
  • la commune où l’agent s’acquitte de certains impôts, en particulier l’impôt foncier ou l’impôt sur le revenu,
  • le lieu d’inscription de l’agent sur les listes électorales,
  • les affectations professionnelles ou administratives qui ont précédé l’affectation actuelle,
  • la fréquence des voyages que l’agent a pu effectuer vers le territoire considéré,
  • la durée des séjours dans le territoire considéré,
  • la fréquence des demandes de mutation vers le territoire considéré,
  • le bénéfice antérieur d’un congé bonifié.

2 critères irréversibles et au moins 2 critères réversibles, ou 1 critère irréversible et 4 critères réversibles CIMM accordé pour une durée de 6 ans.

Il y a également désormais un principe de portabilité du CIMM dans les 3 versants de la fonction publique.

La fédération

Partager :

À voir aussi
Nationale
Régionale

Emmanuel CHAMBAUD sur Sud Radio

Emmanuel Chambaud secrétaire général de l’UFAP UNSa Justice était en direct sur Sud radio concernant la tentative de meurtre et de prise d’otage d’un de

Cliquez-ici pour modifier vos préférences en matière de cookies