Organisation Syndicale Multi-Catégorielle

L’angélisme de l’AP en réponse aux violences !

Ce 26 juillet 2022, les personnels du CD de Villenauxe ont connu un nouvel épisode de violence. Un détenu s’est acharné sur notre collègue en le rouant sous une pluie de coups : un coup de pied aux jambes puis une douzaine de coups de poing au visage.

Cette agression était largement prévisible vu le profil de l’auteur : âgé de 20 ans, il a déjà plus de 10 affaires judiciaires à son actif et une soixantaine de passages en CDD en moins de trois ans ! Il venait d’être transféré à Villenauxe par mesure d’ordre et de sécurité après différentes agressions dans d’autres établissements.

L’angélisme de notre administration qui n’a pas mis ce détenu en UDV coûte cher à notre collègue : 4 jours d’ITT en plus du traumatisme psychologique subit ! L’UFAP UNSa Justice apporte tout son soutien à notre collègue et lui souhaite un prompt rétablissement.

A Villenauxe, il s’agit de la 3ème agression en 15 jours – 5 agents blessés tous victimes d’ITT – après celle du 25 mai où la surveillante avait été rouée de coups.

Les agressions de multiplient dans toute la région sans réponse efficace de l’administration.

 Où est passé le plan de lutte contre les violences du ministère et de la DAP ?

Simple affichage politique ou besoin de papier pour caler une étagère ? La DAP a sous- calibré le nombre de place en UDV. La violence mérite plus que la politique de l’amnésie et du transfert des patates chaudes. Il est grand temps de travailler sur le profilage, l’évaluation des risques et d’adapter en conséquence les régimes de détention. Nous condamnons cette violence et cette inefficacité qu’a l’institution à protéger ses personnels en refusant de placer dans des unités dédiées les auteurs de ces délits lorsqu’ils osent s’en prendre à ceux qui portent l’uniforme, symboles de la République.

L’UFAP UNSa Justice exige naturellement une sanction disciplinaire et une condamnation à la hauteur des violences commises. Mais aujourd’hui cela ne suffit plus !

L’UFAP UNSa Justice exige aussi et tout autant que l’administration sorte de sa léthargie quand il s’agit de protéger ses personnels. Il est évident que l’angélisme et l’absence de réelle gestion des détenus violent ont plus qu’atteint les limites ! Il est pour nous impossible de laisser les personnels devenir les punchingballs d’individus sans foi ni loi ! Il est grand temps de restaurer et de soutenir l’autorité des Personnels !

L’UFAP UNSa Justice salue une nouvelle fois le courage et le professionnalisme des personnels qui sont abandonnés par leur administration de tutelle.

Les secrétaires généraux

Partager :

À voir aussi
Nationale
Régionale

NANTES – Agression au QCD

                                                                                                                                      Le 01 décembre 2022 Les personnels du CP NANTES n’en finissent de plus de subir les agressions, encore aujourd’hui au QCD, un « cinglé » sans

Coutances, ça rime avec chance

LE 29/11/2022Hier, lundi 28 novembre vers 17h50, lors de la distribution du repas à la cellule disciplinaire, le détenu puni, mécontent de ne pas avoir

Cliquez-ici pour modifier vos préférences en matière de cookies