Organisation Syndicale Multi-Catégorielle

CP Marseille : LE GRAND CIRQUE

Bienvenue au grand cirque des Baumettes. Le spectacle proposé est une vraie montagne russe émotionnelle pour les personnels. Entre la gestion des agents et les procédures disciplinaires, nous sommes en pleine clownerie bureaucratique !

Sous le chapiteau, les numéros d’équilibristes de nos décideurs s’enchainent les uns derrière les autres. L’UFAP UNSa Justice est « émerveillée et éblouie » par la piètre qualité de la représentation. Notre direction jongle maladroitement avec les horaires, les fiches de postes, les chartes des temps, les missions…

Nous sommes surtout « fascinés » par les tours de prestidigitations dignes de Gérard MAJAX. En un coup de baguette magique, les agents sont déplacés et affectés arbitrairement sur des postes sans appel à candidature et sans aucune concertation avec les personnels concernés ou appartenant aux services en question.

Toutes les règles de bon sens sont bafouées et suspendues dans les airs comme un funambule sans filet de sécurité.

Nous sommes également impressionnés par nos « bourreaux » disciplinaires, capables de transformer une simple situation professionnelle mineure en une infraction disciplinaire majeure !! Les agents en sont à se demander s’ils ont commis un crime ! Les demandes d’expliquations sont des petites merveilles littéraires dignes des plus grands écrivains. L’UFAP UNSa Justice est fascinée de découvrir, chaque jour, de nouvelles DE dignes de romans policiers pour tenter d’expliquer les « pseudos » fautes des collègues.

C’est la roulette russe… Il ne faut surtout pas être au mauvais endroit au mauvais moment !! Une grille ouverte, un téléphone qui sonne… tout est prétexte pour passer les collègues à la guillotine.

La direction préfère la répression à la communication et à la résolution pacifique des conflits. Les personnels sont dans l’ignorance la plus totale, jusqu’à ce qu’ils soient frappés de plein fouet par une nouvelle politique absurde ou une réorganisation surprise.

Le manque de reconnaissance et de soutien de la part de l’administration est accablant. L’UFAP UNSa Justice exige de notre direction un environnement professionnel plus sûr et plus respectueux pour les personnels qui sont en souffrance et épuisés. Les effectifs sont insuffisants et les heures supplémentaires explosent !

Marseille, le 07 juillet 2023

Le Bureau Local UFAP UNSa Justice du CP Marseille

Partager :

À voir aussi
Nationale
Régionale

L’ORIGINE DU MAL CP Nanterre

Un duo infernal, a repris le flambeau et rien ne change…… Tout s’empire…… Les masques tombent, la synergie de ce duo despotique qui manie l’intimidation

Cliquez-ici pour modifier vos préférences en matière de cookies