Organisation Syndicale Multi-Catégorielle

LE QMA A BOUT DE SOUFFLE !!

                                                                                                                          Le 18 septembre 2023,

Ce jour, le lundi 18 septembre à l’heure du repas du midi et de sa distribution, un détenu qui était passablement énervé, est sortie de sa cellule, suite à la disparition de l’un de ses CD, l’agent tente alors de lui expliquer, qu’il ne sait pas à quoi il faisait allusion. Le « belligérant, adepte de la voyoucratie », puisqu’il n’en est pas à sa première peine et jugé coupable d’une agression sur personnel lors d’un passage au quartier mineur de la MA de Brest, c’est d’ailleurs cette sanction qu’il exécute sur la structure nantaise, a refusé de regagner son lieu de vie, le surveillant l’ayant pourtant invité à regagner sa cellule. Devant ce refus, il l’a raccompagné du bras. Ce dernier en ressortant de la cellule, a frappé à la tête notre collègue avec la baguette de pain et a proféré des menaces en ces termes « je vais te lamer ». Ensuite, celui-ci a saisi une casserole, et s’est précipité vers notre collègue, ce dernier à juste eu le temps de refermer la porte avant de recevoir la casserole sur le visage. Celle-ci était-elle pleine ? on ne le sait pas et fort heureusement, sinon ce personnel aurait passé un sale moment.

Des agents en tenue équipés sont intervenus afin de placer le détenu en prévention au QD afin de rétablir l’ordre au sein du bâtiment.

Encore une fois, pour des futilités les personnels pénitentiaires sont la cible de personnes dont ils ont la garde. Le quartier disciplinaire ne désemplit pas, les sortants QD préférant rester au mitard, au moins ils sont seuls en cellule. Ce climat délétère devient oppressant pour l’ensemble des personnels.

Il est grand temps que la direction prenne le sujet au sérieux. Il ne faudra pas attendre un drame pour se soucier des directives à prendre. Même si l’agent n’a pas été touché par la casserole et son possible contenu, il n’en demeure pas moins, que la sanction doit être la plus sévère possible.

Ces agissements, gangrènent la détention, les transferts ne suivent pas et les actes de violences se multiplient. 

L’UFAP UNSa Justice manifeste son soutien à notre collègue touché lors de cette agression.

L’UFAP UNSa Justice QMA NANTES salue le courage de tout à chacun pour faire respecter l’ordre et le bien-être de tous.

LUFAP UNSa Justice constate « encore », une nouvelle fois, la gravité des actes commis et pouvant aboutir à un véritable drame.

L’UFAP UNSa Justice demande aux agents avant tout de se protéger, trop des nôtres sont victimes chaque jour  dans l’exercice de leurs fonctions.

Le secrétaire local UFAP UNSa Justice

                                                                                                                                                                                                                          

                                                                                                                                                 

Partager :

À voir aussi
Nationale

Déclaration liminaire CSA AP du 18.04.2024

Monsieur le président, L’UFAP UNSa Justice a pris acte de votre nomination aux responsabilités de Directeur de l’Administration Pénitentiaire et, remarque votre présence à la

Régionale
Cliquez-ici pour modifier vos préférences en matière de cookies