Organisation Syndicale Multi-Catégorielle

LETTRE OUVERTE A LA DIRECTRICE DU CP DE BEZIERS

Madame La Directrice,

Hier, notre CP a échappé au pire. Une vingtaine de détenus de MA ont voulu bloquer la cour de promenade exigeant de pouvoir descendre ou remonter de promenade en short.
Il a fallu toute la maîtrise et le sang-froid du 1er svt ainsi que de l’agent promenade pour mettre fin à ce début de mouvement collectif.

En apprenant cet incident, dès hier soir, je vous ai demandé le transfert immédiat de deux ou trois détenus les plus vindicatifs. Identification possible avec les vidéos.

Ce matin, vous vous êtes rendu en MA1 afin de rencontrer les « mutins ».

L’ufap s’interroge : êtes-vous sûre que les meneurs étaient présents à votre réunion ?

Un discours ferme et une réponse forte devaient en découler. Même si rien n’interdit à des détenus de demander des améliorations, il est inacceptable de le faire de cette manière.

A contrario, vous sortez, en guise de réponse, une NDS autorisant le bermuda. C’est une méconnaissance totale de la gestion d’une détention. C’est la porte ouverte à tous les excès.

A travers cette décision, vous piétinez le travail des deux agents présents la veille. Le CRP du 1er svt est pourtant clair dans les intentions et propos des détenus.

Ce n’est pas une simple erreur : c’est une faute. Imaginez un seul instant le sentiment de vos agents ? Quelle humiliation pour notre institution.

Entendez-vous le cri des détenus aux fenêtres, hurler : « on a gagné » ?

C’est pourquoi l’Ufap exige le retrait immédiat de cette note et le transfert des détenus les plus vindicatifs. Si vous ne connaissez pas de noms, les personnes de terrain peuvent vous en fournir.
Dans l’attente de votre réponse.

PS : Copie au Directeur Interrégional

Partager :

À voir aussi
Nationale

Déclaration liminaire CSA AP du 18.04.2024

Monsieur le président, L’UFAP UNSa Justice a pris acte de votre nomination aux responsabilités de Directeur de l’Administration Pénitentiaire et, remarque votre présence à la

Régionale
Cliquez-ici pour modifier vos préférences en matière de cookies