Organisation Syndicale Multi-Catégorielle

Lettre ouverte au Chef d’Etablissement de la MA de Chalons en Champagne

Le 03/10/2022

HONNEUR et DISCIPLINE…

Les propos tenus par FO-Direction dans leur tract, concernant notre établissement, intitulé « déshonneur et indiscipline » ne sont que le reflet du mépris dont fait preuve cette organisation pour les « petits personnels ». Une organisation qui, pour le coup, s’improvise et joue les pompiers-pyromanes ! Des déclarations qui entretiennent les clivages entre les Personnels de différents Corps de notre Administration…

Comment peuvent-ils parler de comportements indignes, de tentatives d’intimidations à 30 contre 1 ?

De faits d’une rare violence que seule la clairvoyance de quelques-uns aurait permis à la directrice de quitter l’établissement… En comparant ces faits avec ceux commis par les personnes détenues !!!

Jeter ainsi l’opprobre sur l’ensemble d’un collectif travail c’est tellement réducteur !

Ça laisse songeur en effet…, mais c’est aussi et surtout très révélateur de leur extrême souplesse lorsqu’il s’agit de pratiquer les grands écarts cérébraux !!!

L’UFAP UNSa Justice n’a jamais lancé, ni cautionné, ce genre d’appel !

Que les choses soient dites et bien claires pour tout le monde !!!

PAS DE BLANC-SEING…

Quant à l’Administration, le Directeur Interrégional lors de son arrivée à la tête de la DISP de Strasbourg demandait qu’un dialogue soit mis en place avec l’ensemble des personnels pour avoir « une adhésion d’ensemble pour avancer ensemble ». Un message bienveillant, constructif et fédérateur… qui laissait présager le meilleur !

Et pourtant… Aujourd’hui, Il semblerait que vous n’ayez pas mandat ni autorisation, pour faire ce qui vous chante sans dialogue préalable.

Le DIALOGUE est ESSENTIEL et PRIMORDIAL !!!

L’UFAP UNSa Justice demande, qu’un véritable dialogue social soit mis en place au sein de notre établissement. Les Personnels méritent bien mieux que ce que vous leur offrez !

Les derniers événements vécus en sont, malheureusement, au moins en partie, une triste illustration…

L’UFAP UNSa Justice demande, comme vous le dites si bien : laisser les instances, les juridictions faire leur travail et ne pas « juger avant d’être jugé », comme devrait le faire tout aussi bien FO-Direction !

La période est déjà bien compliquée, les esprits échaudés… Nul besoin d’en rajouter !

                                                                                              Le secrétaire local.

Partager :

À voir aussi
Nationale

REFORME DE LA FILIERE TECHNIQUE

Pantin, le 16 février 2024 Ce jeudi 15 février, après plusieurs réunions en multilatérale et bilatérale, l’UFAP UNSa justice était conviée par le SG au

Régionale
Cliquez-ici pour modifier vos préférences en matière de cookies