Organisation Syndicale Multi-Catégorielle

MA Nancy-Maxéville : STOP aux violences !

Ce samedi 19 août, au parloir, une détenue a refusé de se soumettre au règlement et a agressé l’agent du parloir tout en insultant et menaçant la gradée… 

L’alarme a été déclenchée et une intervention a été nécessaire pour mettre fin à ce grave incident !

Ce lundi 21 août, lors du passage en CDD ce fut au tour de la Cheffe de détention de se faire agresser en subissant un crachat !

La détenue sera transférée en service de nuit vers l’UHSA.

Cette détenue avait déjà été repérée et signalée comme problématique au regard de ses troubles psychiatriques et des incidents dans lesquels elle est impliquée…

En y regardant de plus près, cet usager est arrivé dans notre établissement
 le 13 juillet 2023 et compte déjà 14 CRI !!!   
Soit une moyenne d’ 1 CRI tous les 3 jours !!!

Insultes, refus de d’obtempérer… et maintenant agressions sur Personnel !!!

Après son passage en UHSA, à son retour en détention dite « ordinaire », nous redoutons la réitération de ce genre de méfaits et demandons une prise en charge individualisée et adaptée au vu de son profil psy et son réel potentiel hétéro-agressif !

Cette détenue est, pour l’instant, libérable en 2038 !!!

L’UFAP UNSa Justice réitère la nécessité de créer et ou d’utiliser des structures adaptées pour cette population sensible, terriblement pénible et dangereuse à prendre en charge dans nos établissements dits “traditionnels”.

Le bureau local UFAP UNSa Justice de Nancy apporte naturellement son soutien aux Personnels agressés et se tient à leur entière disposition pour les démarches qu’ils souhaiteraient engager.

Le secrétaire local,

Hervé VENET

Partager :

À voir aussi
Nationale

Déclaration liminaire CSA AP du 18.04.2024

Monsieur le président, L’UFAP UNSa Justice a pris acte de votre nomination aux responsabilités de Directeur de l’Administration Pénitentiaire et, remarque votre présence à la

Régionale
Cliquez-ici pour modifier vos préférences en matière de cookies