Organisation Syndicale Multi-Catégorielle

MA PERIGUEUX STOP!!!STOP!!!STOP!!!

Depuis plusieurs semaines la Maison D’arrêt de Périgueux peut se targuer de détenir l’un des plus vieux détenu de France.

Mais à quel Prix pour son petit personnel?

Et oui notre octogénaire atteint de maladies dégénératives demande une présence constante et de tout les instants, car celui-ci ne peut presque plus se déplacer seul, à cela on rajoute l’incontinence, les tapages, etc…

Plus aucune nuit ne se passe sans que le gradé de permanence n’intervienne jusqu’à deux fois par nuit, car notre pensionnaire fait des chutes à répétitions dans sa cellule tout cela du à son état de santé.

Que doit on faire devant une telle situation ? il est vrai que nos élites se trouvent bien au chaud derrière leurs bureaux et loin de tout cela !!!!!

QU’ATTENDEZ vous pour faire bouger les choses ????

Le bureau Local UFAP UNSa Justice dénonce des conditions de travail inadmissibles liées à une prise en charge de ce détenu inadaptée voir indigne.

Le bureau Local UFAP UNSa Justice demande à ce que nos responsables arrêtent de prendre son personnel pour des girouettes en faisant miroiter des choses sans que rien ne se passe.

Le bureau local UFAP UNSa Justice félicite les petits personnels pour leur professionnalisme et leur abnégation face à une telle situation répondant plus d’une prise en charge dans une institution spécialisée plutôt que dans une petite maison d’arrêt surpeuplée.

Le 03-11-2023, le secrétaire local

Partager :

À voir aussi
Nationale

REFORME DE LA FILIERE TECHNIQUE

Pantin, le 16 février 2024 Ce jeudi 15 février, après plusieurs réunions en multilatérale et bilatérale, l’UFAP UNSa justice était conviée par le SG au

Régionale
Cliquez-ici pour modifier vos préférences en matière de cookies