Organisation Syndicale Multi-Catégorielle

Maison d’Arrêt d’AGEN : EN MOINS DE 24 HEURES, FEU DE CELLULE ET AGRESSION.

Dans la nuit de jeudi à vendredi, un détenu affecté dans une cellule de 5 a mis le feu à son matelas.

Rapidement les collègues du service de nuit ont maîtrisé l’incident et avec les agents ELSP ont assuré les extractions médicales.

Sur cette intervention l’ensemble du personnel présent n’a pas été impacté par les fumées.

Le bureau local UFAP UNSa-Justice félicite une fois de plus le professionnalisme et le sang-froid des collègues.

Le vendredi au moment du repas du soir, le voyou « N » est sorti de sa cellule voulant récupérer des « choses » (pour ne pas dire trafiquer) à une autre cellule…

Devant le refus de l’agent ELSP en renfort, le malfrat a violemment porté un coup au visage du collègue.

L’UFAP UNSa-Justice apporte son soutien à notre collègue et lui souhaite un prompt rétablissement.

L’UFAP UNSa-Justice demande un geste FORT de la direction de l’établissement, de l’autorité judiciaire et le transfert des deux détenus.

Ces incidents démontrent l’obligation d’un service de nuit à 4 agents et de la présence de renforts de personnel lors de la distribution de repas et autres mouvements afin de maintenir la sécurité minimale de l’établissement et du personnel.

L’UFAP UNSa-Justice de la MA AGEN continuera à défendre ces pratiques élémentaires malgré les critiques et la volonté de mode dégradé de l’administration pénitentiaire !

À Agen le 06/05/2022

Le bureau local

Partager :

À voir aussi
Nationale
Régionale

La PEPA… ça ne PAIE PAS !!!

Après des annonces en fanfare et à grands coups de projecteurs médiatiques en veux-tu en voilà… la fameuse PEPA, cette Prime Exceptionnelle de Pouvoir d’Achat

Cliquez-ici pour modifier vos préférences en matière de cookies