Organisation Syndicale Multi-Catégorielle

Maison d’Arrêt de Limoges : TOUCHEZ LE FOND… MAIS CREUSER ENCORE !

Après avoir atteint le seuil incroyable de 240 % de taux d’occupation.

Après avoir supporté 30 matelas au sol. Après avoir subi les menaces, les insultes, les agressions.

Après avoir porté l’établissement à bout de bras.

Après avoir affronté les pires situations.

LES PERSONNELS ATTENDAIENT UN MINIMUM DE RECONNAISSANCE, A MINIMA UN SIMPLE « MERCI » POUR LE TRAVAIL ACCOMPLI…

QUE NENNI!!!

Mais peut-être est-ce la punition en réponse à la mobilisation des personnels dénonçant leurs conditions de travail ?… Voilà qu’on nous impose le fameux (fumeux) « Magistère » à la PEP !

Sans prendre en considération les nombreux problèmes de sécurité que va engendrer cette décision, mettant gravement en cause la sécurité des agents…

Sans prendre en considération la charge de travail énorme dévolue maintenant au seul agent portier…

Sans prendre en considération les tâches indues ne relevant pourtant pas de ce poste de travail, à accomplir en sus…

Le bureau local UFAP/Unsa Justice s’oppose à cette mise en place tant que des solutions sécuritaires, matérielles et humaines ne nous ont pas été apportées.

Le 16-03-2023,

pour le Bureau Local

le secrétaire UFAP/Unsa Justice

  
  

Partager :

À voir aussi
Nationale

Résultats SA juin 2024

Veuillez trouver dans l espace adherent les résultats des Secrétaires Administratifs – Relevé de décisions juin 2024 :

Régionale

Dérives managériales !

Saran, le 20 juin 2024 La bienveillance managériale est une vertu que ne semble pas posséder la directrice en charge des ressources humaines au CPOS.

Cliquez-ici pour modifier vos préférences en matière de cookies