Organisation Syndicale Multi-Catégorielle

MC Arles : Des p’tits trous, des p’tits trous, toujours des p’tits trous !!

Connaissez-vous le point commun entre une meule d’Emmental et la feuille d’appel de la MC Arles ?

LES TROUS !

L’UFAP UNSa Justice MC Arles avait tiré la sonnette d’alarme pour dénoncer à notre hiérarchie et à notre DI l’impossibilité de continuer de la sorte sans prendre le risque d’aller droit dans le mur !

Les nombreuses remontées des personnels sur leur état de fatigue et les alertes du service des agents auprès de la DI n’auront servi à rien. À force de tirer sur la corde, nous voilà au point de rupture ! Les surveillants n’acceptent plus des rappels incessants ! Leur volontarisme a des limites !

Les compteurs RHS crèvent le plafond avec des surveillants dépassants les…
70, 80, voire les 100 heures supplémentaires mensuelles !!

Bien que volontaires, les personnels sont usés physiquement et moralement jusqu’à détériorer leur vie de famille. Passer plus de temps avec la « voyoucratie » qu’avec ses proches est une véritable catastrophe

Le passé de la MC Arles, marqué par des évènements dramatiques, n’aura pas servi de leçon à notre administration.

La mort, les tentatives de meurtre sont-elles déjà oubliées ?!

Qui    ose    encore    parler    de    Maison    Centrale « Sécuritaire » sans se mentir à soi-même ou se
« foutre de la gueule » des agents qui y travaillent ?

Il est impossible de parler « sécurité » avec :

  • Un PCI parfois géré le weekend par un seul surveillant avec le PCC quotidiennement découvert ! Des postes dit comme essentiels à la sécurité des personnels et des détenus dixit le    rapport de l’IGJ et de l’enquête parlementaire.
  • Une PEP dépourvue de PEP2 qui est pourtant le premier rempart pour assurer la sécurité à l’entrée de l’établissement.
  • Une brigade QI-QD-QA régulièrement amputée d’un personnel alors même que ce service appartient aux quartiers les plus sensibles de la détention.
  • Les nuits montées à 13 qui fragilisent les personnels et la sécurité en cas d’incident.

L’UFAP UNSa Justice MC Arles, toujours présente aux cotés des collègues, tient à les féliciter pour leur sacrifice quotidien afin de maintenir à bout de bras notre établissement.

L’UFAP UNSa Justice MC Arles EXIGE de véritables moyens humains pour éviter l’épuisement des personnels et permettre un fonctionnement optimal de la seule Maison Centrale de la région PACA Corse.

Arles, le 6 novembre 2023

Le Bureau Local UFAP de la MC Arles

Partager :

À voir aussi
Nationale

COMMUNIQUÉ UFAP UNSa Justice

Paris, mardi 21 mai 2024 Avant toute autre chose, l’UFAP UNSa Justice tient à rendre hommage à nos camarades décédés et blessés lors de l’attaque

Régionale

LA SIGNATURE QUI NOUS OBLIGE !!  

Chers collègues, Deux de nos collègues assassinés et trois grièvement blessés nous a fait nous mobiliser devant les portes de notre établissement. Trois jours durant,

Cliquez-ici pour modifier vos préférences en matière de cookies