Organisation Syndicale Multi-Catégorielle

MC Arles: Quand visite des parlementaires rime avec fusion CGT-FO

Quand un syndicat se sert naïvement de l’autre pour exister ! Navrant…

Ce lundi 27 février 2023, une dizaine de députés ont visité notre établissement dans le cadre de la commission d’enquête parlementaire chargée de faire la lumière sur les dysfonctionnements de l’administration pénitentiaire et de l’appareil judiciaire ayant conduit à l’assassinat d’un détenu le 2 mars 2022 à la Maison Centrale d’Arles.

Lourdement escortée par un nombre d’officiers supérieur à ce que nous avons l’habitude de voir durant toute une semaine, cette délégation s’est rendue sur les lieux du drame, aux UVF, sur l’unité d’hébergement de la victime et pour terminer, sur le secteur des ateliers.

Une journée de rêve pour les surveillants de notre établissement qui ont pu bénéficier d’une couverture de l’ensemble des postes avec un PCC- PEP2-ELAC libre de mission pour être présente et accompagner la délégation.

Nous saluerons l’honnêteté de Mr le directeur qui a souligné le fait que bon nombre de ces postes sont très régulièrement découverts par manque de moyen.

Une visite qui aura permis à l’UFAP UNSa Justice d’échanger librement avec les députés et d’éviter les doubles discours de notre direction. Bizarrement, nous étions la seule OS présente sur la coursive pour répondre aux multiples intérrogations de nos visiteurs du jour. Une présence appréciée par nos élus mais qui a fortement déplu aux autres OS de l’établissement.

CGT et FO, en mouton de Panurge, se sont contentées de venir seulement à 11h45 pour la table ronde. Pire !! Ils reprochent à l’UFAP UNSa Justice d’avoir été auprès des personnels dès 8h00 le matin, la bonne blague et quel aveu de faiblesse…

Que pouvions-nous attendre de mieux de la part de ces syndicalistes qui étaient aux abonnés absents lors de l’audition à l’Assemblée Nationale.

Alors Oui, chers collègues, le secrétaire local UFAP UNSa Justice était bien en détention dès 8h00 !

Oui ! le secrétaire local UFAP UNSa Justice a pris le temps d’échanger avec les personnels dès 8h00 !

Et oui !! l’UFAP UNSa Justice, en syndicat responsable et majoritaire a usé d’opportunité pour défendre l’ensemble des personnels. Messieurs, l’avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt !

L’UFAP UNSa Justice MC Arles doit-elle s’excuser et justifier sa présence dès les premières heures pour soutenir les personnels ?? JAMAIS !!

Vous faites état d’un « monologue à la table ronde », mais sauf erreur, n’est-ce pas vos deux organisations syndicales qui ont pris la parole en premier ? Vous avez encore la mémoire courte

Comme il est si bien dit dans votre torchon, il faut faire « front commun pour la défense des collègues

». Décidément, vous n’êtes pas à une contradiction près ! Messieurs, nous sommes encore dans l’attente de votre présence à l’Assemblée Nationale !

Pour le reste, désolé si les questions des autorités ne vous étaient pas adressées. Vous auriez peut- être dû lever la main et être plus opportunistes…

Concernant les autres sujets sans lien avec l’objet de la visite de nos députés, nous nous abstiendrons de répondre. Les personnels ont bien mieux à faire que de lire des absurdités de la sorte.

Sérieusement, l’UFAP UNSa Justice a dénoncé le manque de formation, le manque de moyens humains, matériels et financier et a rappelé notre volonté de créer des établissements spécialisés en fonction du profil des détenus. Conforté dans nos choix par les déclarations du directeur à l’AFP considérant qu’un tiers de nos détenus « relèverait de la psychiatrie ».

Un échange post table ronde avec plusieurs députés nous aura également permis d’aborder la réforme à venir avec la catégorie B et la contractualisation. Mais sans doute trop pressé de partir manger vous avez, à nouveau, raté cette occasion si importante ! Que dire lorsque l’estomac prime sur l’avenir de notre profession…

Le déplacement des députés aura également permis aux journalistes de visiter et appréhender le monde dans lequel nous évoluons. L’UFAP UNSa Justice a apprécié de pouvoir échanger avec toutes les personnes présentes afin de faire connaître notre métier. Nous avons présenté la réalité du terrain et placé l’administration face à ses responsabilités, bien loin du bouc émissaire tout désigné par celle-ci. A retrouver en PJ Article AFP, ou en replay vidéo sur France 3 Corse.

Si ces mêmes OS souhaitent aussi reprocher nos prises de parole devant les médias pour défendre nos conditions de travail, alors ne vous gênez pas !! Nous connaissons pour certains votre extrême proximité avec le corps de direction.

L’UFAP UNSa Justice MC ARLES tient à remercier l’ensemble des députés qui ont pris le temps d’échanger avec les personnels et leur représentant AVANT, PENDANT et APRES leur visite.

L’UFAP UNSa Justice MC ARLES en syndicat majoritaire avec plus de 71 % des voix sur notre établissement reste et restera la seule organisation locale à défendre les droits des personnels avant et après 11h45 !

L’UFAP UNSa Justice, une Présence Quotidienne …

ARLES, le 01 mars 2023

Le Bureau Local UFAP UNSa Justice

Partager :

À voir aussi
Nationale

Place à la consultation !

Pantin, le 17 mai 2024 Aujourd’hui s’est tenue une deuxième rencontre au ministère de la Justice pour négocier des mesures devant répondre aux attentes légitimes

PROPOSITIONS DE L’ INTERSYNDICALE

Mardi dernier, deux des nôtres, pères de famille ont été froidement exécutés par un commando lourdement armé. Depuis 1992 nous n’avions plus vécu une telle

Régionale
Cliquez-ici pour modifier vos préférences en matière de cookies