Organisation Syndicale Multi-Catégorielle

Moulins: Un début d’été qui pue

le 21 juin 2024

Le détenu J. emboite le pas des ingérables de l’établissement. Ce détenu, persuadé de sortir le jour même du QD, est parti en vrille.

Après avoir balancé de l’eau sur les agents QD lors de la distribution du repas, il s’est retranché dans sa cellule dans l’après-midi, obstruant sa fenêtre et en entravant l’ouverture de la grille de sa cellule.
Les ELSP ont été alors dépêchées sur place pour intervenir et pouvoir effectuer une fouille de la cellule. Le forcené a profité du temps de l’ouverture de la grille obstruée pour projeter 2 barquettes de ses excréments sur les agents.

Les agents ont pu, malgré tout, ouvrir la cellule et intervenir avec sang-froid et professionnalisme.
Le détenu a prévenu que ce n’était qu’un début !

L’établissement de Moulins est dans le dur, sur le QMC, une épidémie se répand, pour l’endiguer, il aurait fallu des transferts rapides, pour éviter la gangrène.

L’UFAP UNSa JUSTICE Moulins demande un transfert rapide des ingérables Moulinois avant que la liste ne continue de s’allonger.

L’UFAP UNSa JUSTICE Moulins rappelle que les effectifs sont en berne et que l’été qui s’annonce risque d’être très compliqué.

L’UFAP UNSa JUSTICE Moulins alerte aussi la DAP et la DISP sur le rythme des affectations en MOS sur nos 2 quartiers, sans commune mesure avec le rythme bien plus tranquille des départs pour les mêmes motifs.

L’UFAP UNSa JUSTICE Moulins félicite les agents qui continue de gérer ces énergumènes avec sang-froid de jour comme de nuit.

Pour L’UFAP UNSa JUSTICE Moulins,
Le secrétaire local
Cédric Rochis

Partager :

À voir aussi
Nationale
Régionale
Cliquez-ici pour modifier vos préférences en matière de cookies