jeudi 28 mai , 2020

NOUVELLE AGRESSION !

Tarascon, le 28 août 2019

Hier, mardi 27 août 2019, vers 14h35, lors de la mise en place des douches, le détenu “ R” a agressé de plusieurs coups de tête l’agent de l’étage et a blessé un deuxième qui venait en renfort.

Ce détenu est signalé depuis plusieurs semaines au niveau de la Direction et du service medical et la seule réponse que nous avons est :

“ Nous attendons une place à l’UHSA ! En attendant, ouverture à deux agents”

Et voilà la pseudo réactivité de nos hauts responsables, ceux qui sont loin des fous furieux et confortablement installés dans leur bureau pendant que le petit personnel sert de pushing ball !

Nous sommes depuis longtemps en sous effectifs.

Nous recevons de plus en plus de détenus avec des reliquats de longues peines, des radicalisés, des TIS ou des profils dangereux avec plus d’une centaine de précédures disciplinaires à leur actif. Nous accueillons aussi des “malades mentaux” qui ont plus besoin d’hospitalisations que d’incarcérations !

Mais n’y a-t-il pas un probleme d’éguillages lors de l’incarcération de ces détenus sur notre CD, qui en théorie, est un établissement sensé présenter des perspectives de réinsertion avant la sortie.

Est-il bien raisonnable et sécuritaire que notre Direction vide le quartier disciplinaire après avoir reçu en audience nos hôtes recalcitrants pour les affecter à leur convenance ?

L’UFAP-UNSa justice souhaite un prompt rétablissement à nos collègues.

L’UFAP-UNSa Justice exige le comblement des postes vacants pour mettre fin aux postes découverts et aux nuits en mode dégradé.

L’UFAP-UNSa Justice exige une sanction exemplaire et le transfert de cet individu après sa peine de QD !

L’UFAP-UNSa Justice, une présence au quotidien…

Le Bureau Local UFAP-UNSa Justice

Related posts