Organisation Syndicale Multi-Catégorielle

Pas une minute de répit

Hier, le CP a vu l’arrivée d’un détenu particulièrement violent sur notre établissement. Un spécimen, en gestion équipée au QI de Seysses suite à de nombreuses agressions, insultes menaces. Ce dernier du reste aurait dû être affecté à l’UDV de Toulouse-Seysses.

Mais subitement, on le transfère en M.O.S sur Béziers. Les agents en poste au QD-QI n’auront même pas une journée pour souffler.

Ils pouvaient légitiment l’espérer avec le départ de l’agresseur du collègue de VLM que de nouveau il reparte sur une gestion équipée.

Gestion qui impose de nombreuses contraintes dans les mouvements et bien d’autres choses sur la gestion de la vie quotidienne du secteur et de la détention. Quid d’une extraction en service de nuit ?

Le CP de Béziers deviendrait-il le fourre-tout des indésirables de notre DI ? Si nous arrivons néanmoins , très difficilement, à faire partir un détenu en transfert ils nous en arrivent d’autres dans la foulée.

Cela serait-il à sens unique ?

L’ufap interpelle la Direction locale pour qu’une répartition équitable, quant à la gestion des détenus difficiles, soit à l’avenir respectée.

Le Secrétaire Local adjoint
PARMENTIER David

Partager :

À voir aussi
Nationale

Déclaration liminaire CSA AP du 18.04.2024

Monsieur le président, L’UFAP UNSa Justice a pris acte de votre nomination aux responsabilités de Directeur de l’Administration Pénitentiaire et, remarque votre présence à la

Régionale
Cliquez-ici pour modifier vos préférences en matière de cookies