Organisation Syndicale Multi-Catégorielle

CP Lille Loos Sequedin : Refus de réintégrer au bâtiment A

Ce mercredi, environ quatre-vingts détenus du Bâtiment A ont refusé de réintégrer la promenade de 16h30.

Rapidement, deux protagonistes réclamants leurs transferts sont identifiés.

Il faudra attendre environ une heure afin de réintégrer l’ensemble des détenus et acheminer ces deux détenus à la tête du mouvement de contestation vers le quartier disciplinaire. Le premier pour une prévention et le second a réussi à négocier l’exécution d’une peine de quartier différée.

Pourquoi une gestion différente pour ces 2 détenus ?

Pour éviter une intervention ? Protéger les agents ?

Où s’agit-il d’un calcul savant afin qu’il effectue une longue peine de QD ?

L’UFAP UNSa Justice est intervenue afin d’obtenir des informations sur cette gestion chaotique.

Nous avons obtenu des garanties sur son passage en CDD pour son refus de réintégrer et un transfert à l’issue.

L’UFAP UNSa Justice s’inquiète de ce de refus de réintégrer sur notre établissement et déplore malheureusement qu’au final un seul détenu sur les deux soit placés en prévention.

Malgré le prochain passage en commission de discipline des protagonistes, nous devons envoyer un message fort à la population pénale :

Il n’y a pas de négociation par la force !

L’UFAP UNSa Justice craint fortement que ce type de scénario se reproduise au vu des effectifs qui sont continuellement en hausse. Cette surpopulation endémique gangrène nos détentions, il serait temps d’agir !

L’UFAP UNSa Justice félicite l’ensemble du personnel mobilisé sur cet événement.

Le message envoyé à la population pénale suite à cet incident, ne doit laisser aucune ambiguïté !

L’UFAP UNSa Justice une présence quotidienne pour vos conditions de travail.

Pour le bureau local UFAP UNSa Justice
Benoit NORMAND Sébastien RAUX

Partager :

À voir aussi
Nationale

Flash info : campagne de mobilité

Campagne de mobilité des Surveillants et Brigadiers 1er semestre 2024 Suite aux difficultés rencontrées avec le logiciel Harmonie au regard de la réforme statutaire, la

Régionale
Cliquez-ici pour modifier vos préférences en matière de cookies