Organisation Syndicale Multi-Catégorielle

MA Reims – Refus de réintégrer de promenade

Ce samedi, lors de la mise en place des promenades et en arrivant sur la cour, la personne détenu Y. se manifeste en disant qu’il faudra venir le chercher, qu’il ne réintègrera pas. Il se déclare meneur de ce mouvement de contestation accompagné de ses codétenus de cellule et que personne ne remontera en cellule.

La contestation porte sur la décision de suspension du permis de visite de sa compagne pour les parloirs, conséquence de sa tentative d’introduction de produits interdits dans l’établissement.

À 16h45, à la fin des promenades, il a proféré des menaces claires envers le personnel, annonçant un affrontement physique si la porte des promenades était ouverte.

Après discussion entre les personnes détenues, le chef d’établissement et le personnel de surveillance, les deux derniers détenus sont remontés en cellule à 19h00.

Le détenu Y est placé en prévention en cellule disciplinaire, ses codétenus en prévention de confinement.

L’UFAP UNSa Justice exprime sa reconnaissance envers l’ensemble des personnels de l’établissement pour la gestion de cet incident et de la détention dans son ensemble.

L’UFAP UNSa Justice remercie également les ERIS de Paris et de Strasbourg qui se sont placés en pré-alerte afin d’intervenir si nécessaire.

L’UFAP UNSa Justice demande le transfert du détenu Y., meneur, à l’issue de la peine au quartier disciplinaire et des sanctions envers les autres détenus qui ont grandement perturbé le bon déroulement du service.

Le bureau local

Partager :

À voir aussi
Nationale

COMMUNIQUÉ UFAP UNSa Justice

Paris, mardi 21 mai 2024 Avant toute autre chose, l’UFAP UNSa Justice tient à rendre hommage à nos camarades décédés et blessés lors de l’attaque

Régionale
Cliquez-ici pour modifier vos préférences en matière de cookies