Organisation Syndicale Multi-Catégorielle

SAISIE DE STUPEFIANTS

Ce mercredi 3 août, il a été retrouvé sur l’auxiliaire en charge du nettoyage des parloirs 398 grammes de cannabis et 50€ en numéraire.

Cette fouille fructueuse, conforte l’UFAP UNSa JUSTICE dans ses revendications sécuritaires.

Depuis plusieurs années, notamment depuis l’application de l’art.57 (arrêt des fouilles individuelles systématiques), nos détentions sont de vraies passoires. La découverte d’aujourd’hui n’est que la face visible du trafic orchestré dans notre établissement.

La population pénale trafique, sans scrupule, dans les murs de la république !

Pour l’UFAP UNSa JUSTICE il est urgent qu’une fouille sectorielle ait lieu et que des opérations cynophiles régulières soient organisées aux parloirs et en détention.

Aussi pour l’UFAP UNSa JUSTICE, une révision de l’organigramme de l’établissement est nécessaire. En effet afin de déployer les Équipes Locales de Sécurité Pénitentiaires(ELSP), un abondement des effectifs en personnel doit être arbitré. Les missions de sécurité prévues dans la doctrine d’emploi des ELSP doivent voir le jour au CP PERPIGNAN.

Aujourd’hui des stupéfiants, mais demain ?

L’UFAP UNSa JUSTICE sera attentive aux sanctions disciplinaire et pénale prononcées à l’encontre du détenu.

L’UFAP UNSa JUSTICE félicite les agents parloirs pour leur professionnalisme.

Le bureau local UFAP UNSa Justice
Du CP PERPIGNAN

Partager :

À voir aussi
Nationale
Régionale

Roanne : Communiqué suite mouvement.

A Roanne, le 7 décembre 2022 L’UFAP-UNSa Justice a toujours été un syndicat de dialogue et de proposition.Néanmoins depuis plusieurs mois, le dialogue est rompu

MA Nice: LA PRIME DE LA COLERE

L’UFAP UNSa Justice Nice apprend que cette année, les surveillants, gradés, administratifs et techniques ne bénéficieront pas de la prime de surencombrement de 100 euros

Cliquez-ici pour modifier vos préférences en matière de cookies