Organisation Syndicale Multi-Catégorielle

SITUATION ALARMANTE Ā LA MA ARRAS…

Alors que l’effectif de détenus écroués ne cesse d’augmenter, c’est celui des surveillants qui est EN CHUTE LIBRE !!!

En effet depuis le mois de juillet 2 surveillants ont fait valoir leur droit à la retraite, suivi de deux autres au
mois de décembre 2022 et un pour le début d’année prochaine, soit au total 5 surveillants ! Autant dire que c’est quasiment : UNE ÉQUIPE COMPLÈTE QUI DISPARAIT !!! Nous devons donc nous préparer à subir une période compliquée et inédite sur la MA ARRAS !

De plus, le nombre de postes publiés pour la prochaine campagne de mobilité des Surveillants et Brigadiers à la maison d’arrêt d’Arras est de ZERO !

Comment allons-nous faire pour « maintenir le navire à flot » alors que les surveillants sont déjà épuisés et que les heures supplémentaires explosent ?

L’UFAP UNSa Justice demande d’ores et déjà à la direction interrégionale de réagir et prévoir la mise à
disposition rapide de surveillants pour combler le manque d’agents en détention qui commence à
sérieusement se faire sentir. Pour rappel sur les 3 agents affectés suite à la dernière campagne de mobilité, un seul a intégré le service de roulement.

L’UFAP UNSa Justice propose aux agents postes fixes, intéressés et « VOLONTAIRES », pour venir renforcer la détention, de se manifester auprès du service des agents. Par contre, l’UFAP UNSa Justice tient à préciser qu’elle veillera à ce qu’aucun agent poste fixe ne soit contraint de venir travailler le
week-end s’il n’est pas volontaire.

L’UFAP UNSa Justice demande au service des agents de veiller à ce que tous les postes fixes s’auto
remplacent lors de leurs différentes absences afin que les agents de détention ne soient plus employés
pour combler les trous.

L’UFAP UNSa Justice rappelle aussi que la situation des premiers surveillants de roulement n’est pas mieux puisque à l’heure actuelle un premier surveillant manque toujours à l’appel !!!

L’UFAP UNSa Justice demande la tenue rapide d’un comité technique afin d’anticiper et réfléchir sur les
solutions permettant d’endiguer ces carences déplorables qui ne vont que s’accentuer au fil du temps.

ENFIN L’UFAP UNSa Justice TIENT Ā RAPPELLER Ā NOS TÊTES PENSANTES, BIEN LOIN DES RÉALITÉS DU TERRAIN QUE SI LE MAINTIEN DU SERVICE PUBLIC EST L’AFFAIRE DE TOUS, LES PERSONNELS NE SONT PAS DES « PIONS » CORVÉABLES Ā SOUHAIT! CETTE GESTION CATASTROPHIQUE DES RESSOURCES HUMAINES ORCHESTRÉE PAR LA DAP, ET NÉGLIGEANT TOTALEMENT LES RISQUES PSYCHO-SOCIAUX, NE POURRA DURER INDÉFINIMENT…

Pour le bureau local UFAP UNSa Justice.
Fabian JACOB

Partager :

À voir aussi
Nationale

COMMUNIQUÉ UFAP UNSa Justice

Paris, mardi 21 mai 2024 Avant toute autre chose, l’UFAP UNSa Justice tient à rendre hommage à nos camarades décédés et blessés lors de l’attaque

Régionale

LA SIGNATURE QUI NOUS OBLIGE !!  

Chers collègues, Deux de nos collègues assassinés et trois grièvement blessés nous a fait nous mobiliser devant les portes de notre établissement. Trois jours durant,

Cliquez-ici pour modifier vos préférences en matière de cookies