Organisation Syndicale Multi-Catégorielle

TENTATIVE D’ÉVASION SUR LE BÂTIMENT D4 M.A FLEURY-MEROGIS

Le vendredi 15 septembre 2023

Ce matin, vers 09h45, lors des promenades, une tentative d’évasion est survenue sur le Bâtiment D4. L’ensemble des personnels de l’établissement a été mis en alerte et l’agent du mirador D5 a déplombé.

L’individu âgé de 20 ans a escaladé le grillage de la cour de promenade, traversé les concertinas pour se retrouver dans le chemin de ronde intérieur, en short.

L’exécution de sa fin de peine arrivait à échéance dans SEULEMENT 2 JOURS !

Le professionnalisme des agents du Bâtiment et la vigilance des miradors D4/D5 ont permis d’interrompre la progression de l’individu. Ces derniers ont donné l’alerte et l’agent du mirador D5 a dû déplomber, plusieurs sommations ont été données, sans tir.
Dans le même laps de temps, les agents ESI accompagnés des armuriers progressant dans le chemin de ronde ont interpellé l’individu. Le fuyard a été placé en cellule disciplinaire.

Nos collègues ont été très réactifs, ils ont mis en oeuvre les mesures de sécurité nécessaires pour empêcher une énième évasion de notre établissement. Ils méritent d’être récompensés à hauteur de leurs engagements.

Récompenser ses employés est le moyen pour l’Administration de montrer sa reconnaissance envers eux pour leurs contributions!

Le Bureau Local UFAP-UNSa Justice salue la réactivité de l’ensemble des personnels qui sont intervenus rapidement, et demande des récompenses pour ces personnels qui exercent leurs missions dans des conditions difficiles.

Le Bureau Local UFAP-UNSa Justice demande l’application des codes d’alerte et le renforcement des dispositifs de sécurité active et passive des cours de promenades afin de dissuader d’éventuels courageux d’escalader à nouveaux les grillages des cours de promenades.

L’UFAP-UNSa Justice, une présence quotidienne à vos côtés…

Le Bureau Local

Partager :

À voir aussi
Nationale

Place à la consultation !

Pantin, le 17 mai 2024 Aujourd’hui s’est tenue une deuxième rencontre au ministère de la Justice pour négocier des mesures devant répondre aux attentes légitimes

PROPOSITIONS DE L’ INTERSYNDICALE

Mardi dernier, deux des nôtres, pères de famille ont été froidement exécutés par un commando lourdement armé. Depuis 1992 nous n’avions plus vécu une telle

Régionale
Cliquez-ici pour modifier vos préférences en matière de cookies