Organisation Syndicale Multi-Catégorielle

UDV de STRASBOURG : Encore une agression !!!

Après l’agression d’hier, à nouveau un détenu affecté à l’Unité Détenus Violents a montré toute sa détermination et son potentiel dangerosité en multipliant les dégradations en cellule et les violences auprès des Personnels…

Après avoir tout cassé dans sa cellule, une intervention a été décidée et organisée pour placer le détenu retranché en prévention au Quartier Disciplinaire.
Dans l’intervention, le forcené a réussi à envoyer de nombreux coups de poings et a touché plusieurs collègues dont un qui aura même une dent cassée !
Pour couronner le tout, lors du placement au QD il réussira aussi à cracher au visage d’un autre collègue !

Malheureusement, les jours se suivent et se ressemblent dans une administration incapable de protéger efficacement ses agents ! Et ce sont toujours les mêmes qui en font les frais !!!

Ce détenu très défavorablement connu des établissements pénitentiaires des DISP des Hauts de France, de Rennes et maintenant du Grand-Est multiplie encore et encore ses méfaits ! Bien qu’il compte à lui seul près de 300 CRI à son encontre, il se retrouve malgré tout à disposer d’une liberté de mouvement suffisante pour agresser nos collègues. Et l’administration continue à mettre à sa disposition des objets en verre (bol) qui se retournent contre les agents !!!

STOP A L’ANGELISME !!!
STOP AUX PROMESSES SANS LENDEMAINS !!!

Tous les moyens doivent être mis en œuvre
pour mettre ce genre d’individus hors d’état de nuire !

L’UFAP UNSa Justice de la Maison d’Arrêt de Strasbourg exige qu’une réflexion soit portée sur le fonctionnement de l’UDV et les mesures adaptées aux profils des détenus qui y sont affectés !

Le bureau local

Partager :

À voir aussi
Nationale

BUDGET DAP 2023 Rien de plus…

Pantin, le 03/10/2023 Après la présentation du Projet Loi de Finances 2023 pour la mission Justice le 27 septembre dernier à Vendôme, l’UFAP UNSa Justice

Régionale

Agression CP MOULIN

A Moulins le 5 Octobre 2022 Vendredi dernier, deux détenus de la maison d’ arrêt mécontents d’ une décision dechangement de cellule ont décidé de

Cliquez-ici pour modifier vos préférences en matière de cookies