Organisation Syndicale Multi-Catégorielle

UFAP Grand-Est – annonce “historique”… A voir et à confirmer !

Pendant que certains revendiquent la paternité de la Catégorie B et de prétendues avancées indemnitaires mirobolantes, l’UFAP UNSa Justice Grand-Est reste très prudente. Les espoirs créés aujourd’hui pourraient vite se transformer en douche froide demain…

Alors OUI, une revalorisation ambitieuse est absolument nécessaire ! Elle doit s’accompagner d’un réel gain financier, permettant de redonner du souffle à nos grilles indiciaires et à notre pouvoir d’achat ! …

Alors OUI, un Vendôme de la sécurité s’impose pour enfin redonner une réelle attractivité à nos métiers : améliorer notre pouvoir d’achat ET nos conditions de travail.

Pour l’instant, cette nouvelle annonce signe surtout une étape supplémentaire dans le démantèlement de la fonction publique à grand renfort de contrats précaires.

OUI, tout le monde veut gagner plus d’argent en ces temps difficiles !
C’est parfaitement légitime, mérité, et tellement attendu !!!

Une revalorisation est primordiale, mais à quel prix ?

Quid de la précarisation d’une partie de nos missions à grands coups de contractualisation ?

Quid des heures supp ? Et de la baisse de leur rémunération ?

Quid des conditions de travail une fois que certains postes seront réservés à des contrats précaires ?

Quid des perspectives de mobilité qui seront obérées par le jeu des recrutements locaux ?

Quid de la fusion des grilles et grades des 1er Svts/Majors…, grands oubliés de la réforme de 2022… ?

Quid des trop nombreuses questions pour lesquelles nous n’avons pas encore de réponses… !

Depuis des années nous assistons aux méfaits de politiques comptables et sans autres ambitions que celle de rogner nos acquis…

La politique d’essorage des personnels visant à multiplier les tâches et les missions tout en rognant (et écrêtant) les heures supplémentaires fait des ravages depuis des années, chez les administratifs notamment.

La contractualisation a également déjà touché de manière importante les corps des Personnels Techniques et Administratifs….

Voici désormais venu le tour des Personnels de Surveillance !

Au-delà des effets d’annonce, l’UFAP UNSa Justice Grand-Est condamne le flou ambiant ! Il laisse clairement présager les acquis qui seront passés au rabot… et les contreparties voire les sacrifices qui seront exigés par Bercy…

Qui serait assez naïf pour croire que la place Vendôme soit uniquement pavée de bonnes intentions ???

L’UFAP UNSa Justice Grand-Est exige une clarification rapide sur l’ensemble des dispositions de cette réforme… et ne peut se contenter d’annonces en trompe l’œil !

Il faut une revalorisation générale INDEMNITAIRE et STATUTAIRE de TOUS LES CORPS de nos métiers, avec des effectifs pérennes, sous couvert d’emplois de fonctionnaires !

Gageons à minima que, sur le volet indemnitaire, la réforme engagée apporte belle et bien l’augmentation de pouvoir d’achat autant méritée qu’attendue par les Personnels !

Les Personnels méritent d’être considérés avec respect…,
et cela commence évidemment par la rémunération !

L’UFAP UNSa Justice, un syndicalisme de proximité au service du terrain !

Les Secrétaires Généraux.

Partager :

À voir aussi
Nationale

Déclaration liminaire CSA AP du 18.04.2024

Monsieur le président, L’UFAP UNSa Justice a pris acte de votre nomination aux responsabilités de Directeur de l’Administration Pénitentiaire et, remarque votre présence à la

Régionale
Cliquez-ici pour modifier vos préférences en matière de cookies