Organisation Syndicale Multi-Catégorielle

Ebouillanté pour un portable – QCD NANTES

Une nouvelle fois le Centre de Détention de Nantes fait parler de lui, pour des faits plus que gravissimes.

Ce matin, lors de l’ouverture des cellules, un détenu mécontent de s’être fait prendre son téléphone la veille, a aspergé un surveillant d’huile chaude.

Lors de l’appel de 7h00, ce détenu demande au surveillant qui lui ouvre si son collègue est là et qu’il désire lui parler. Etant sur un étage dédié (portes fermées) puisque ce détenu ne respecte déjà pas les règles de l’établissement, les collègues retournent le voir. C’est alors qu’il commence à vouloir négocier le téléphone saisi la veille. Chose que le surveillant refuse et c’est à ce moment là qu’il projette l’huile qu’il tenait cachée dans son dos.

Lors de cette agression préméditée, notre collègue n’a pas pu déclencher son alarme puique celle-ci disfonctionne. Il aura fallu que ce soit son collègue qui déclenche la sienne pour donner l’alerte pour que les renforts arrivent et leur prêtent main forte pour maîtriser ce détenu et le placer au quartier disciplinaire.

  • L’UFAP unsa justice demande à la direction que le chantier sur les alarmes se mette en place puisque celui-ci devait déjà se faire l’année dernière.
  • L’ UFAP unsa justice réitère sa demande de brouilleur sur l’établissement, comme cela était prévu avec l’installation des téléphones en cellules.
  • L’ UFAP unsa justice félicite les collègues qui ont prêté main forte à notre collègue, pour maitriser et placer cet individu au QD.
  • L’ UFAP unsa justice demande une peine de QD maximale à l’encontre de ce détenu et le transfert à l’issue de celui-ci pour cette agression préméditée.
  • L’ UFAP unsa justice manifeste son soutien à notre collègue touché dans cette agression .
  • L’ UFAP unsa justice CD de NANTES félicite les agents présents pour leur réactivité.

Partager :

À voir aussi
Nationale
Régionale

Roanne : Communiqué suite mouvement.

A Roanne, le 7 décembre 2022 L’UFAP-UNSa Justice a toujours été un syndicat de dialogue et de proposition.Néanmoins depuis plusieurs mois, le dialogue est rompu

MA Nice: LA PRIME DE LA COLERE

L’UFAP UNSa Justice Nice apprend que cette année, les surveillants, gradés, administratifs et techniques ne bénéficieront pas de la prime de surencombrement de 100 euros

Cliquez-ici pour modifier vos préférences en matière de cookies