Organisation Syndicale Multi-Catégorielle

UR LYON UFAP, Effectifs Fictifs

L’UR UFAP UNSa Justice de Lyon s’inquiète une fois encore de constater le déclin des effectifs tous corps sur notre région.

Il semble en effet que la DISP de Lyon éprouve quelque difficulté à faire valoir ses intérêts quand on constate le nombre de postes offerts sur Lyon à de nombreuses CAP , en tête, celle des surveillants et des adjoints administratifs.

Les tableaux dans Origine, montrent que des agents dans certaines positions administratives qui devraient pourtant ouvrir leurs postes à la mobilité, peuvent rester des années dans certaines positions administratives sans jamais libérer leur poste.

Voilà une belle manière de travestir les chiffres des fameux taux de couverture :

Sur la DISP de Lyon, tous les personnels en détachement, en MAD depuis des années sur d’autres DISP, en disponibilité ou en détachement et intégrés dans d’autres administration, etc….

SONT CONSIDERES COMME ETANT TOUJOURS PRESENTS AU SERVICE !

D’ailleurs, il y a quelques années, les OS avaient encore le droit d’avoir les listings nominatifs et par établissements pour croiser les regards et mettre le doigt sur certaines situations anormales, aujourd’hui, on ne les demande même plus, las de voir nos décideurs campés sur la position de nous refuser l’accès à ces informations ; le dialogue social moderne en quelque sorte !

A l’époque on pouvait constater que des agents éloignés du service depuis des années étaient toujours officiellement affectés sur les structures !

L’absence d’organigrammes de référence pour les CPIP ou les Personnels Administratifs permet de voir notre administration opérer des ajustements au doigt mouillé par le biais de recrutements contractuels, chacun appréciera la méthode doublement pénalisante !

En parallèle, on constate aussi que les tableaux d’avancement ou les LA ne sont guère mieux pourvues en postes pour les Auvergnats-Rhône Alpins d’origine :

Les personnels de la DISP de Lyon en sont quittes pour avancer quoi qu’il en coûte et ne rien attendre en terme de reconnaissance au final puisque la majeure partie des avancements et autres, part sur les autres DISP.

L’UR UFAP UNSa Justice de Lyon aimerait donc être certaine que les agents sont défendus à Paris, soutenus pour les efforts fournis, et que pour ce qui concerne les effectifs, quelqu’un fait remonter à qui de droit toutes les saisines des différents planificateurs vers le DIOS qui n’en peuvent plus de tirer les sonnettes d’alarme pour leurs structures sans réaction de l’administration.

Pour les personnels de Surveillance, à ce titre, on aimerait être sûr qu’il y a quelqu’un de la DISP de Lyon lors des réunions Parisiennes où ils se partagent le gâteau, parce que quand on voit le nombre de postes en sortie d’ENAP ou pour les CAP, on se dit qu’il y a quand même un sacré souci !!!

Il parait qu’on a un super DRH à la DISP de Lyon, on aimerait bien qu’il nous démontre ce dont il est capable

Parce que pour le moment, tout ce qu’on a vu, on s’en serait bien passés !!

Pour l’ UR UFAP UNSa Justice de Lyon
Le Secrétaire Général
D.VERRIERE

Partager :

À voir aussi
Nationale

Place à la consultation !

Pantin, le 17 mai 2024 Aujourd’hui s’est tenue une deuxième rencontre au ministère de la Justice pour négocier des mesures devant répondre aux attentes légitimes

PROPOSITIONS DE L’ INTERSYNDICALE

Mardi dernier, deux des nôtres, pères de famille ont été froidement exécutés par un commando lourdement armé. Depuis 1992 nous n’avions plus vécu une telle

Régionale
Cliquez-ici pour modifier vos préférences en matière de cookies