Organisation Syndicale Multi-Catégorielle

Val de Reuil en état d’urgence absolue !

Dans la nuit du 03 au 04 juillet la bête féroce prénommée F a tendu un véritable piège à nos collègues
lors de la première ronde.

Lors du contrôle à l’œilleton les agents se retrouvent face au détenu pendu à la grille, annoncent un
« code blanc » au niveau du QD.

5 agents équipés entre dans la cellule quand la bête bondit et agresse l’ensemble des agents.
Tant bien que mal nos collègues arrivent à se défaire des griffes de l’individu et en ressortent choqués
et blessés.

Un véritable guet-apens !

Dans l’intervention le forcené réussi à arracher un casque et le bouclier, dès 7h00, 8 agents de journée
et postes fixes sont réquisitionnés et se sont équipés afin de récupérer le matériel d’intervention.

L’intervention s’est déroulée avec professionnalisme, aucun agent fût blessé.

FO Justice VDR et l’UFAP Unsa justice ont dénoncées depuis plusieurs mois maintenant sa
violence et sa dangerosité ! FO Justice VDR et l’UFAP Unsa justice ont réclamées depuis plusieurs
mois le transfert de cet individu !

Les agressions qu’il a commis sur notre établissement ont fait de trop nombreuses victimes parmi le
personnel et il a fallu attendre une tentative de meurtre prémédité pour que l’administration décide
enfin (sous la pression syndicale) de l’évacuer de notre établissement !!!

Une véritable honte, un véritable mépris !

Comme a son habitude, l’administration a failli à sa mission
première : mettre en sécurité son personnel et veiller à son intégrité
physique et moral !

A savoir que depuis le 15 avril son palmarès est très lourd : 2 tentatives de meurtre avec un stylo, un
traumatisme crânien, un cervical, un à la main, et un au genou.

L’état psychologique des collègues est au plus bas !

L’intersyndicale l’UFAP Unsa justice et FO justice a exige un transfert dans les prochaines
24H !

L’intersyndicale l’UFAP Unsa justice et FO justice souhaite un prompt rétablissement aux
collègues blessés et félicite les agents pour leurs courages et leurs professionnalismes.

L’intersyndicale l’UFAP Unsa justice et FO justice réclame des gratifications à la hauteur de la
dangerosité de ce que les agents ont subi, des montées d’échelons et des TOS doivent être
distribués aux héros qui ont supporté cet énergumène jusqu’au bout, sans jamais faillir à leurs
missions !

L’intersyndicale appel à une mobilisation et un blocage de l’établissement si les engagements de transfert ne sont pas respectés !

L’intersyndicale l’UFAP Unsa justice et FO justice

Partager :

À voir aussi
Nationale
Régionale

Emmanuel CHAMBAUD sur Sud Radio

Emmanuel Chambaud secrétaire général de l’UFAP UNSa Justice était en direct sur Sud radio concernant la tentative de meurtre et de prise d’otage d’un de

Cliquez-ici pour modifier vos préférences en matière de cookies