Organisation Syndicale Multi-Catégorielle

VALENCE, irresponsables et Coupables

Sur les nuits du vendredi et du samedi, nos pensionnaires ont encore fait parlé d’eux au QD. Départ de feux, inondation du secteur, etc…

Ce n’est pas nouveau que les détenus en “séjour de rupture” au quartier disciplinaire essaient par tous les moyens de se soustraire à leurs sanctions disciplinaires. Le simulacre d’une tentative de suicide ne doit pas être systématiquement gobé par les décideurs, chacun sait que nos cellules CPROU sont plus agréables qu’une cellule au QD.

LA CONNERIE N’A PAS DE LIMITES !!

Que ce jeu malsain puisse mettre en danger les agents qui interviennent. Aucun problème !
Que ce jeu malsain puisse mettre en péril la sécurité de notre établissement. Rien à secouer ! Que ce jeu malsain puisse mettre en péril la vie des autres détenus du secteur. Il est où le problème ? Que ce jeu malsain puisse les conduire de vie à trépas. Ça n’arrive qu’aux autres !

POUR QU’ILS LE COMPRENNENT ? IL FAUDRAIT QU’ILS AIENT CERTAINES CAPACITES !!

IL SERAIT TEMPS QUE L’ADMINISTRATION PRENNE ENFIN LES CHOSES AU SÉRIEUX !

Pour le bureau UFAP UNSa Justice du CP de Valence la solution réside dans le traitement judiciaire :

1) Vandalisme : Code pénal articles 322-1 à 322-4-1, R635-8. Puni jusqu’à 10 ans et 150 000 euros
d’amende.

2) Mise en danger d’autrui : Code pénal article 223-1 (modifié par loi 2011-525 du 17/05/11). Puni jusqu’à 1 an et 15 000 euros d’amende.

3) Incendie volontaire : Code pénal articles 322-5 à 322-11-1. Puni jusqu’à 5 ans et 75 000 euros d’amende.

4) Incendie volontaire ayant entraîné la mort : Code pénal articles 322-5 à 322-11-1. Puni jusqu’à 10 ans et 150 000 euros d’amende.

L’UFAP UNSa Justice du CP de Valence exige que la direction porte systématiquement plainte a minima lorsque ces situations se présentent à elle !

L’UFAP UNSa Justice du CP de Valence conseille aux agents de porter systématiquement plainte pour mise en danger d’autrui avec constitution de partie civile ! Et fidèle à nos principes nous les accompagnerons dans leurs démarches.

Pour l’UFAP UNSa Justice du CP de Valence il est inconcevable qu’un agent soit blessé, ou pire, dans l’exercice de ses fonctions, cela à cause de négligence ou de mépris de nos hiérarchies.
Ces mêmes directeurs qui n’ont pour préoccupation que le bien être du détenu et qui considèrent sans doute qu’être blessé ou tué en service quand on est personnels de l’AP, fait partie des risques du métier…


A Valence le 18/12/2023
Pour l’UFAP UNSa Justice du CP de Valence
Le secrétaire local Fabrice SALAMONE

Partager :

À voir aussi
Nationale

COMMUNIQUÉ UFAP UNSa Justice

Paris, mardi 21 mai 2024 Avant toute autre chose, l’UFAP UNSa Justice tient à rendre hommage à nos camarades décédés et blessés lors de l’attaque

Régionale
Cliquez-ici pour modifier vos préférences en matière de cookies