Organisation Syndicale Multi-Catégorielle

Valence, SAS : DIALOGUE AU POINT MORT AU CP !!

Valence, le 14/04/2023

Lors la réunion de travail en MF le 06/04, après la visite de la SAS, la directrice adjointe a encore une
fois de manière incompréhensible coupé court au dialogue. Elle est montée sur ses grands chevaux en insistant sur le manque de volonté des CPIP de la MA de travailler pour la SAS.

La raison de ce nouvel emportement :

les agents tentaient de comprendre la position et les errements hiérarchiques vis-à-vis de la SAS. En effet,
pendant des mois, ce fut silence radio face aux interrogations et aux demandes de lien de l’équipe du CP et à présent, sans ambages, on leur demande une collaboration et une disponibilité sans failles.

La réalité est exactement l’inverse des propos accusatoires de la direction : les agents du MF souhaitent
des liens étroits avec les collègues de la SAS car les enjeux sont importants pour optimiser la réinsertion et la prévention de la récidive des futurs détenus de la structure. L’affectation et le repérage, la réforme des réductions de peine, la nature des projets et leur adéquation avec les personnes suivies au Centre Pénitentiaire, tout doit inciter à un partenariat renforcé entre les deux équipes. Leur ligne a toujours été la même : être associé au travail et aux projets, co-construire pour mieux anticiper.

Les collègues de la SAS sont sur la même longueur d’onde, nos échanges lors du premier CSA IP de la mandature en attestent.
Cela fait déjà deux réunions que les agents subissent l’agressivité, les affronts et les rebuffades de la
direction lorsque ce sujet sensible est évoqué.

DANS UN CONTEXTE OU LES RISQUES PSYCHO-SOCIAUX SONT AU PLUS HAUT DANS NOS SERVICES, CE MEPRIS EST INACCEPTABLE !!

L’ UFAP UNSa Justice du SPIP 26/07 exige de la considération pour les agents du milieu fermé. Avec
la montée des effectifs au Centre Pénitentiaire, les charges de travail oppressantes et la réforme des réductions de peine qui bouscule la pratique quotidienne des agents, la direction ne devrait avoir qu’une attitude : opter pour la bienveillance et faire preuve de confiance en ses équipes.

L’ UFAP UNSa Justice du SPIP 26/07 relaie les craintes des personnels de voir la direction jouer la carte
de la division des agents.

L’ UFAP UNSa Justice du SPIP 26/07 invite la direction à l’apaisement et à prendre conscience du
potentiel constructif de ses équipes : un dialogue serein au sujet de la SAS est possible !!!

L’UFAP UNSa Justice, une Présence Quotidienne …

Pour L’ UFAP UNSa Justice SPIP 26/07,
F. ROUSSET, M. BOURDON.

Partager :

À voir aussi
Nationale
Régionale

L’ORIGINE DU MAL CP Nanterre

Un duo infernal, a repris le flambeau et rien ne change…… Tout s’empire…… Les masques tombent, la synergie de ce duo despotique qui manie l’intimidation

Cliquez-ici pour modifier vos préférences en matière de cookies