Organisation Syndicale Multi-Catégorielle

VISITE DU CD DE CHATEAUDUN

Une délégation de l’Union Régionale UFAP UNSa Justice de Dijon s’est rendue le mardi 5 juillet au centre de détention de Châteaudun. Nous pouvons dès maintenant affirmer que nous avons visité un volcan prêt à entrer en éruption. En effet, il n’y a pas un seul secteur épargné ou non impacté par des carences en effectif. Les ressources humaines manquent cruellement sur cette structure.

De la parole des personnels et du constat de la délégation en visite, la situation des effectifs de cet établissement est tellement critique que la santé mais aussi de la vie des personnels est en JEU.

La feuille de service ne contenait pas moins de 9 postes non couverts. Et à cela, fallait y rajouter les absents du jour…

Mais revenons déjà à la génèse de ce marasme. L’organigramme de référence fixe à 149 agents l’effectif, et 144 en organigramme appliqué. Cependant, les créations des ELSP et de l’UDV à effectif constant ont engendré une perte de 19 agents en détention… Ce déficit de personnel est la cause majeure d’un taux d’absentéisme qui s’élève à plus de 29% et 33% pour les surveillants en 3/2. Déjà là un problème se pose ! L’Administration a une nouvelle fois révélé son amateurisme et mit la charrue avant les bœufs.

Il serait temps parfois de faire preuve de bon sens, mais plus rien ne peut nous surprendre !!!

Nous apprenons même, que parfois un agent peut se retrouver seul sur un bâtiment, le poste PIC étant toujours couvert. Et quotidiennement se sont deux agents sur six qui tiennent un bâtiment.

C’est inadmissible, c’est de l’inconscience, c’est envoyer les agents à l’abattoir !!!

L’appel est devenu un véritablement casse-tête pour les gradés de roulement. Le service des agents n’a plus de marge de manœuvre sans mettre en péril la santé et la vie des collègues. L’exercice de leur fonction est devenu une question d’éthique personnelle. Les tâches journalières de sécurité ne peuvent être effectuées de manière efficace.

L’observation des personnes détenues n’est pas efficiente. Deux collègues ont même eu, à cause de la fatigue, un accident routier à l’issue de leur service respectif. Le moral des troupes est en berne !!! A continuer ainsi, ce ne sont plus les camions de transferts qui viendront à Châteaudun mais les corbillards !!!

Quand l’Administration va-t-elle enfin réagir ???
Surtout pas quand il faudra mettre une médaille sur un cercueil, il sera trop tard !!!

A cause d’un ensemble de décisions farfelues, l’Administration a conduit cet établissement à la misère, et les Personnels dans le précipice. Les Personnels de tous grades confondus sont à l’abandon, à l’agonie, à bout de souffle pendant que 2 directeurs sur 3 prennent aisément des congés !!! Il faut souffler !!!

C’est dur de voir les autres travailler si durement !!!

Pendant que ces juillettistes continuent de se prélasser, ce sont le peu de personnels restants par conscience professionnelle qui maintiennent à flot un navire qui a pris l’eau… Le « Costa Concordia » de Châteaudun est à la dérive, au bord du chaos, mais le Capitaine est aux abonnés absent !!!

Comment la direction locale, la direction interrégionale peuvent encore rester muettes face à cette situation qui devient de jour en jour de plus en plus intenable, explosive et dangereuse pour ceux qui viennent encore travailler dans cet établissement.

Les Personnels continuent avec abnégation et professionnalisme à assurer un service public qui vacille.

Néanmoins, ils n’en demeurent pas moins en DANGER !!!

Si elle gêne les juillettistes de la direction du Centre de détention de Châteaudun, l’odeur de la palette et du pneu, même en été, ne nous dérange pas !!!

Pour l’UR UFAP de Dijon
Les Secrétaires Généraux
T. CORDELETTE/L. BOITRAND
B. DELAGNEAU/ F. CHAUVET
Pour le Bureau Régional
J. PITA-MUKUNA / C. POIREL
C. NOEMIE

Partager :

À voir aussi
Nationale

FLASH INFO
TAUX DE PRO/PRO CSP HC

L’UFAP UNSa Justice vous informe de la parution en date du 01/08/2022 de l’arrêté au Journal Officiel portant sur le taux de promotion/promouvable des Chefs

Régionale

VIOLENCES !! ENCORE ET ENCORE

Le mercredi 10 aout 2022, aura été une journée éprouvante pour les personnels de surveillance du Quartier Maison d’Arrêt, en effet, deux incidents majeurs ont

LE CHAOS SUR LA FARLEDE

 La Farlède le 08 aout 2022  Depuis son ouverture, notre établissement n’avait jamais connu une telle situation chaotique. Sur les 23 postes à couvrir quotidiennement

Cliquez-ici pour modifier vos préférences en matière de cookies