Organisation Syndicale Multi-Catégorielle

SORTIES HOPITAUX EN VEUX -TU EN VOILA…

Mercredi soir, au-delà des feux d’artifices tirés depuis la nationale pour égayer nos pensionnaires, nos collègues ont dû faire face à 3 sorties hôpitaux qui ont affaibli dangereusement le service de nuit ! Soient six agents mobilisés pour des bobos de nos « chérubins » qui vont saturer un peu plus les urgences déjà en asphyxie.

De même, récemment, plusieurs détenus qui auraient dû être en UHSI ou UHSA nous ont obligés à sortir régulièrement pour les accompagner à l’hôpital.

Notre ministère, qui nous ajoute sans cesse de nouvelles missions sans jamais y adjoindre les moyens, nous met en totale insécurité !

En effet, pour ces extractions, des agents de détention sont mobilisés au détriment de la sécurité des étages, laissant leurs collègues seuls, voire même découvrant complètement l’étage, comme ce jeudi entre 12h et 14h au CD.

Il s’agit de mise en danger délibérée des personnels qui travaillent au contact de la population pénale !

Nous demandons depuis des années du personnel pénitentiaire pour ces fameuses extractions qui, de plus, grâce aux nouveaux moyens de communication que possèdent les détenus, deviennent très dangereuses.

Nous voulons des ELSP dédiées uniquement aux extractions, à toute heure du jour et de la nuit, et pas seulement lorsque les effectifs le permettent !

Ou alors…

Puisque l’administration est si soucieuse de la sante de ces détenus, qu’elle crée une structure hospitalière autonome à l’intérieur de nos murs !

Que fait notre ministre ? (A part cirer les pompes de notre voyoucratie ?)

Encore une fois, malheureusement, il va falloir un drame pour que tout le monde se bouge !

Le bureau local UFAP UNSa Justice du CP PERPIGNAN

Partager :

À voir aussi
Nationale

BUDGET DAP 2023 Rien de plus…

Pantin, le 03/10/2023 Après la présentation du Projet Loi de Finances 2023 pour la mission Justice le 27 septembre dernier à Vendôme, l’UFAP UNSa Justice

Régionale

Agression CP MOULIN

A Moulins le 5 Octobre 2022 Vendredi dernier, deux détenus de la maison d’ arrêt mécontents d’ une décision dechangement de cellule ont décidé de

Cliquez-ici pour modifier vos préférences en matière de cookies