Organisation Syndicale Multi-Catégorielle

A la recherche d’un protocole perdu !

C.D. BAPAUME Le 21 octobre 2022

Le mercredi 19 octobre 2022 aura été marqué par la blessure à la piqûre de notre collègue au QD ! Mais nous retiendrons surtout la prise en charge de notre collègue qui pose plusieurs questions….

Avant le passage en commission de discipline d’un détenu, l’agent du quartier disciplinaire a réalisé une fouille par palpation réglementaire. Au niveau des poches du blouson, le collègue se pique avec une aiguille à insuline et finit à l’UCSA afin d’être soigné.

Mais arrivé sur les lieux, l’agent a vite compris qu’il ne faisait pas partie des « patients » habituels… Mise à part la désinfection du doigt (heureusement!), aucun suivi ni levée de doute : le dossier médical du détenu n’a même pas été consulté pour vérifier s’il y avait des risques potentiels! Sans trahir le secret médical, notre collègue aurait apprécié être rassuré sur les risques encourus en raison du contact avec du sang. L’UCSA dans toute sa splendeur…

N’Y A-T-IL PAS UN PROTOCOLE Ā SUIVRE LORSQU’UN AGENT EST ENTRÉ EN CONTACT AVEC DU SANG ?

Lorsque Le bureau local UFAP UNSa Justice du CD Bapaume a pris contact avec l’agent, nous avons bien compris qu’il n’y avait eu aucun protocole de mis en place… Une vraie armée Mexicaine !

  • Les papiers de prises en charge non remplis : C’est le collègue qui a dû régler les frais hospitaliers avec sa carte vitale.
  • Le cahier de consignes non rempli : Le lendemain le SDA n’était même pas au courant de l’absence du collègue !
  • Aucun appel téléphonique vers l’hôpital pour prévenir la venue du collègue.
  • Notre collègue attend toujours un appel de la Direction… HONTEUX !

Lors du départ vers l’hôpital, pourquoi avoir fait partir un personnel administratif plutôt que l’ACMO ? Il était pourtant prévisible que la sortie serait tardive. De plus l’ACMO n’est-il pas le garant du respect protocolaire ?

Le bureau local UFAP UNSa Justice apporte tout son soutien au collègue, et dans l’attente des résultats que nous espérons négatifs, reste à sa disposition pour les éventuelles questions concernant ses démarches.

Le bureau local UFAP UNSa Justice remercie l’Agent Administratif pour sa disponibilité et son professionnalisme dans l’accompagnement de notre collègue à l’hôpital.

Le bureau local UFAP UNSa Justice constate avec amertume la manière dont cet incident a été géré, et demande l’élaboration d’un vrai protocole de prise en charge des personnels lorsqu’ils ont été en contact avec du sang.

Le bureau local UFAP UNSa Justice du CD Bapaume

Partager :

À voir aussi
Nationale

Indemnitaire CEA

L’UFAP UNSa justice est engagée depuis 35 ans au service des agents pénitentiaires du terrain, avec pour seul objectif la défense des situations individuelles et

Régionale
Cliquez-ici pour modifier vos préférences en matière de cookies