Organisation Syndicale Multi-Catégorielle

Agression d’un agent : Pourquoi le détenu était-il encore sur Nîmes ??

Ce mercredi 12 juillet, notre collègue P. a frôlé le pire en se faisant agresser en cellule par un détenu condamné à 20 ans de réclusion pour tentative d’assassinat et qui aurait dû être reparti sur son établissement d’origine !

En effet, vers 9h30, le surveillant a surpris le détenu B. au téléphone lors d’une ouverture de cellule. Ce monsieur a voulu se débarrasser du téléphone en le jetant sur le lit puis en tentant de le donner à son codétenu mais le surveillant l’en a empêché. Il a finalement décidé de fracasser le téléphone en le jetant violemment au sol.

L’histoire aurait pu s’arrêter là mais non, le détenu B. s’est mis à insulter et menacer notre collègue tout en s’avançant vers lui de façon virulente :

« tu es content maintenant fils de pute ? tu es un fils de pute et je vais te niquer »

Face à cette menace et à l’agressivité du détenu, le surveillant a dû procéder à sa maitrise. Le détenu a alors tenté de frapper l’agent au visage puis lui a attrapé le bras, ce qui a entraîné sa chute, lui occasionnant une blessure au niveau du coude.

Lors de l’arrivée des renforts, le détenu a continué d’insulter et menacer les personnels :

« bande de fils de pute, vous êtes des salopes.
Je vais vous tuer quand je vous croiserai dehors »

Ce détenu a été conduit manu militari au quartier disciplinaire.

L’UFAP UNSa Justice Nîmes tient à souligner le professionnalisme des agents et apporte tout son soutien à notre collègue. L’UFAP est à la disposition des agents dans le cadre de dépôts de plainte.
Le parquet doit se saisir de ce genre d’affaire afin de sanctionner de façon exemplaire ce type de comportement.

L’UFAP UNSa Justice Nîmes souhaite que la direction prenne attache avec ses homologues du Pontet afin que ce voyou finisse sa peine de QD dès son retour.

L’UFAP UNSa Justice Nîmes déplore qu’un détenu transféré sur la MA Nîmes dans le cadre d’assises reste aussi longtemps sur notre structure surpeuplée alors même que sa condamnation est tombée depuis plus de 15 jours !

L’UFAP UNSa Justice Nîmes exige que ce type de détenus reparte aussitôt après le verdict des assises.

Le bureau local UFAP

Partager :

À voir aussi
Nationale

Déclaration liminaire CSA AP du 18.04.2024

Monsieur le président, L’UFAP UNSa Justice a pris acte de votre nomination aux responsabilités de Directeur de l’Administration Pénitentiaire et, remarque votre présence à la

Régionale
Cliquez-ici pour modifier vos préférences en matière de cookies