Organisation Syndicale Multi-Catégorielle

Agression Gratuite au QD…

Ce mercredi matin, le CP LONGUENESSE a encore été victime d’une agression sur un personnel.

Notre collègue Nicolas posté au quartier disciplinaire a été violemment agressé en recevant un violent coup de poing au visage par un détenu connu pour son instabilité et son agressivité. Cette agression sans réel motif est une nouvelle fois une violence de trop sur le CP Longuenesse.

En effet, lors de son retour de douche, le voyou a demandé à accéder à son vestiaire pour changer de
vêtements et sans raison apparente, il s’est retourné et a asséné un violent coup au menton de l’agent
présent à côté de lui.

Encore une agression gratuite de la part d’un dégénéré hostile à toute forme d’autorité!!!

La tension sur le quartier disciplinaire est à son paroxysme avec un taux d’occupation à 100 % la plupart du temps. Un grand nombre de peines de quartier disciplinaire fermes sont différées, et afin de ne pas trop allonger la liste d’attente, des sanctions de confinement en cellule sont prononcées à tour de bras.

Ce taux d’occupation important du QD démontre le malaise qui perdure sur notre structure. Les agents n’en peuvent plus de leurs conditions de travail fortement dégradées par un sous-effectif chronique et une population pénale de plus en plus ingérable et violente. A cela s’ajoute des arrivées en cascade de détenus en MOS de toutes parts (quasiment toutes les semaines) avec leur lot de problèmes de gestion qui impacte la sécurité des personnels. Cela nous donne au final un établissement sous tension qui risque vite de devenir un véritable coupe-gorge pour les agents si rien n’est fait au plus vite.

Il est grand temps qu’il y ait réciprocité sur les transferts des Mesures d’Ordres et de Sécurité.

Le bureau local UFAP UNSa Justice de Longuenesse souhaite un bon rétablissement à notre collègue Nicolas, blessé physiquement et psychologiquement.

Le bureau local UFAP UNSa Justice réclame une sanction exemplaire pour cet agresseur. Ce dernier doit bien comprendre que les agents ne sont pas des défouloirs ni des punching-balls et surtout que les agressions sur les agents dépositaires de l’autorité publique, entrainent de lourdes conséquences. Il faut qu’à l’issue de sa sanction disciplinaire il soit transféré vers une autre structure plus adapté à sa violence.

Le bureau local UFAP UNSa Justice demande à la direction interrégionale d’avoir un regard particulier sur les demandes de transfert, notamment pour ceux qui agressent et menacent de mort les Personnels.

Le bureau local UFAP UNSa Justice dénonce la montée en puissance en termes de violence sur
l’établissement. Le quartier disciplinaire constamment rempli en est la preuve flagrante.

Pour le bureau local UFAP UNSa Justice
Yannick LEFEBVRE

Partager :

À voir aussi
Nationale
Régionale

CD MONTMEDY : Une situation explosive !

Un nouveau cap vient d’être franchi au Centre de Détention de Montmédy.Cette nuit 3 véhicules ont été incendiés sur le parking des personnels.             En

Cliquez-ici pour modifier vos préférences en matière de cookies