Organisation Syndicale Multi-Catégorielle

Agression St Etienne

Talaudière Le 16/09/2023

Ce jour plusieurs de nos collègues sont tombés sous les coups d’un pensionnaire mécontent du service public. En effet une explosion de violence comme malheureusement les surveillants de LA TALAU en sont régulièrement victimes a eu lieu, mais cette fois ci se sont 7 agents sur le carreau !!!!

Avec un total cumulé pour les 7 agents de 32 jours d’accident de travail et 6 jours d’ITT pour le moment….

Tout y est passé coups de poings coups de pieds coups de poêle …. Tout est bon pour se faire des surveillants Ce cher petit n’en était pas à son coup d’essai déjà bien connu des surveillants pour de multiples agressions ou tentatives, il avait déjà beaucoup fait parler de lui au QD, mais de retour en détention, comme il est de coutume désormais, celui-ci a été chouchouté mis en cellule réhabilitée donc neuve et doublé…. Enfin jusqu’à mardi, jour où il a tabassé son codétenu qui a dû changer de cellule. LA CALINOTHERAPIE à LA TALAU c’est devenue une institution.

Et ce matin, lors d’une fouille, pour suspicion de détention d’objets interdits, cet utilisateur pas excessivement contraint du service public a donné plusieurs coups de poings à deux collègues, un des deux devra se faire recoudre à l’hôpital, des coups de poêle sur la tête d’un autre, des coups pied à une collègue qui va se retrouver projetée sur un radiateur …. Et il continuera à violenter les collègues lors de son arrivée au QD… Heureusement le premier surveillant en lien avec l’officier d’astreinte a prévenu les pompiers qui se sont rendu sur site et ont transporté l’ensemble des collègues à l’hôpital pour divers examens.

Cela fait des mois pour ne pas dire 3 ans que l’UFAP UNSA Justice de Saint Étienne alerte sur l’orientation que prend notre chère direction en matière de sanction. Les peines de QD sont allégées à un point tel que même les détenus lambda n’ont plus peur d’agresser les surveillants ! Quand allez-vous comprendre.

A chaque peine de QD ridicule c’est la sécurité des agents qui recule !!

L’UFAP UNSa Justice de Saint Etienne félicite les agents pour leur professionnalisme et leur courage d’avoir su malgré les coups stoppés ce dingue qui voulait se faire du surveillant.

L’UFAP UNSa Justice de Saint Etienne n’attend plus aucune sévérité de la direction a part envers les collègues, et ne s’étonnera pas si la direction arrive à trouver des circonstances atténuantes pour le détenu.

L’UFAP UNSa Justice de Saint Etienne déplore que 7 agents soient tombés aujourd’hui, et que la gestion de ce type de détenu ne soit que sociale. La surpopulation va continuer à augmenter, pendant que les effectifs eux continueront de baisser, quand la direction devra elle-même distribuer le repas et sortir les promenades sans doute comprendra-t-elle qu’elle a été trop loin … hélas Il sera trop tard !!!


Pour l’UFAP-Unsa Justice St-Etienne Thierry MACHARD

Partager :

À voir aussi
Nationale

Déclaration liminaire CSA AP du 18.04.2024

Monsieur le président, L’UFAP UNSa Justice a pris acte de votre nomination aux responsabilités de Directeur de l’Administration Pénitentiaire et, remarque votre présence à la

Régionale
Cliquez-ici pour modifier vos préférences en matière de cookies