mardi 20 octobre , 2020

ATTENTION DANGER !!!

La Farlède le 29 mars 2019

Hier après midi, nous avons eu la désagréable surprise de voir arriver sur notre établissement l’agresseur de nos collègues Corse en janvier 2018.

Cet individu, du moins si on peut l’appeler comme ça, était escorté de 12 ERIS pour être placé au Quartier d’Isolement.

Une fois bien installé dans sa cellule, nos collègues de ce secteur se sont retrouvés à le gérer avec comme seule consigne : ouverture de la porte à 3 agents équipés en tenue de Maintien de l’Ordre sans menottage systématique de ce dernier !

Pourtant les trappes de menottage sont installées, alors utilisons les !!!

Seulement, il se pose un problème car depuis de nombreuses années maintenant, et ce à cause des directions qui se sont succédées, ce secteur ne fonctionne plus qu’avec seulement 2 surveillants.

Madame La Directrice, l’UFAP-UNSa Justice n’a eu de cesse d’alerter la direction de cet établissement sur la sensibilité et la particularité de ce secteur et a toujours exprimé son désaccord quand à la réduction du nombre d’agents sur le QID.

Madame La Directrice, l’actualité nous donne raison, cet individu n’a qu’un seul regret : ne pas avoir pu aller au bout de son acte. Il sera capable de recommencer à tout moment…

L’UFAP-UNSa Justice exige le passage à trois agents au plus vite en plus du gradé.

L’UFAP-UNSa Justice exige le menottage systématique pour chaque sortie de cellule de ce détenu.

L’UFAP-UNSa Justice exige une note de service claire concernant les agents qui doivent s’équiper en arrêtant d’utiliser des agents d’autres secteurs.

A vouloir faire trop d’économies, à un moment on se retrouve à poil et la solution n’est pas de déshabiller Pierre pour habiller Paul.

Madame La Directrice, vous êtes garante de la sécurité de vos agents, ne l’oubliez pas…

L’UFAP-UNSa Justice, un syndicat de progrès, une présence quotidienne…

Le bureau local

UFAP-UNSa Justice

Related posts